29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 09:43

Bienvenue au Dreisamstadion, devenu Mage Solar Stadion en raison du sponsoring.

Freibourg (14)

Tout d'abord, précisons plusieurs choses qui diffèrent totalement des stades français. A l'entrée, le contrôle de sécurité est minime, on ne vérifie pas ma carte étudiante alors que j'ai profité du prix (ça tombe bien, j'attends toujours que l'université m'envoie ma carte mais bon... je ne suis inscrit que depuis septembre!). Ensuite, nous entrons dans un stade de 24 000 places, dont 14 000 assises. Et nous sommes dans les tribunes debout. C'est la première fois pour moi que je suis debout tout un match. Le stade est limite mignon, et dans ma tribune j'ai l'impression d'assister à un match de coupe de France à Saint-Omer. Le prix ensuite, 9,50€, ce qui est plutôt bon marché. Enfin, le stade est recouvert de panneaux solaires. Là, c'est l'esprit de Fribourg, ville verte s'il en est. L'idée a été lancée en 1993, et réalisée une année plus tard. A cette époque, je pense que peu de Français savaient ce qu'était un panneau solaire.


Fribourg-Leverkusen. En regardant la fiche de match, je me suis rendu compte que je ne connaissais aucun des joueurs (ça m'apprendra à ne plus jouer à Football Manager). D'ailleurs Fribourg, en général, m'est inconnu. J'apprends que Joachim Löw (actuel sélectionneur allemand) est le meilleur buteur du club, et hormis Papiss Cissé et Simon Pouplin passés ici, j'ignore même qui sont les anciennes stars du club.


Bon, il faut reconnaître que Fribourg n'est pas une équipe qui joue la Ligue des Champions tous les ans. C'est une équipe qui fait l'ascenseur. Ses seuls titres sont d'ailleurs le Championnat de deuxième division (à trois reprises). Leur période de gloire fut en 1995 quand l'équipe finit deuxième de Bundesliga et participa à la coupe d'Europe l'année suivante.


Aujourd'hui, c'est un match qui oppose le sixième et le deuxième. On attend du spectacle, comme toujours dans le championnat allemand. Manque de chance, ça finit par un 0-0, une barre contre un poteau. Pour avoir été au niveau des joueurs, j'ai été assez impressionné par le rythme du jeu. Ça court énormément, et toujours à fond dans les contacts. Par contre je n'ai pas été impressionné par l'ambiance. Bon, ce n'est pas Dortmund, mais tout de même. Je pense que le fait d'avoir commencé par Bollaert et le Parc des Princes m'a habitué à avoir un certain niveau de chant et de bruit dans un stade. Or ici, c'était clairement en-dessous. Bon, au-dessus du LOSC, il ne faut pas abuser quand même. Mais j'espérais mieux. Et puis je ne pouvais pas chanter, ne comprenant rien aux paroles !

Freibourg (13)Enfin, c'était le premier match de foot pour Alba. A-t-elle aimé ? Non. A-t-elle trouvé ça long ? Oui. A-t-elle eu froid ? Oui. A-t-elle déserté à la mi-temps ? Oui. Est-ce qu'elle reviendra ? Pas sûr. Moi ? On verra. Mais un déplacement à Dortmund, j'avoue...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs