24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 13:04

Samedi, dernier véritable jour des vacances. La nuit a été agité (non non pas ce que tu crois). Un nouveau membre est apparu dans la chambre, un asiatique, avec plutôt une mauvaise odeur...c ça de prend le tarif dortoir. Néanmoins notre asiatique dormira à chaque fois qu'on est là dc...
L'objectif de la journée est le Lac Taal, avec à l'intérieur un volcan, et à l'intérieur de ce volcan un autre lac. On prend le bus le ventre vide (erreur stratégique) et effectuons un long trajet dans les bouchons de Manille... Néanmoins à l'arrivée la vue vaut le détour. On descend en tricycle, sur un trajet digne d'un Dakar. Les routes ne sont pas forcément terminées. Mais à pied ça aurait fait un peu long ! On prend le bateau pour 1000 pesos, c'est que ça doit être superbe ! Quelques photos du volcan, perdu c'est pas le bon ! On ne fait pas une longue croisière (à mon grand regret) et on nous propose de monter tout en haut de ce volcan. Pas trop motivé, bibi est déjà fatigué par le voyage, Romain refuse le poney et le masque, moi je suis comme souvent... J'ai déjà soif en bas, en haut ça ne se saura pas arrangé... Plus le temps avance et plus le volcan me paraît loin, la poussière m'amène à un début de crise d'asthme (pourtant je restais sur 10 ans sans en faire). Le trajet est un véritable calvaire pour moi. Arrivé en haut, je m'assois, je respire un peu, je bois un bon lait de coco bien frais ! Puis on se fait la pulpe, vraiment délicieux. Tout cela me permet d'ouvrir les yeux. Devant nous le lac à l'intérieur du volcan à l'intérieur du lac...ouah quand même (en effet on est arrivé depuis quelques minutes mais tellement fatigué que je n'avais encore rien vue hormis ma boisson !).

P2220991.JPG
On revient à Tagaytoy, on mange un truc pas super, on cherche à boire. Finalement on se retrouve bientôt dans une salle à regarder des combats de coqs ! Selon ma mère on a déjà été dans les Flandres, mais je ne m'en souvenais pas. Toujours est-il que l'impression est vraiment bonne, malgré l'appréhension que je pouvais avoir au départ (oh les pauvres bêtes). L'ambiance est extraordinaire, les gens parient dans tous les sens. Vraiment spectaculaire !
On remonte en jeepney, je craque pour une chemise à fleur... Puis on se visite le palais que Marcos se faisait construire...on ne peut pas dire que les habitants ont laissé beaucoup de trésor ! Il reste une belle antenne, mais surtout une jolie statue, de la paix et de la liberté, sur qui le soleil vient se coucher. Plutôt jolie non ?

P2221059.JPG
On repars vers Manille, notamment vers ses bouchons...On recherche une clef dans le Mall, on se perd une nouvelle fois, et on ne trouve pas la clef. On remange chez l'italien, mais pas à volonté (Romain est encore degu ^^). Après une petite pause douche, internet, on sort en ville.
L'objectif de la soirée est de regarder France-Angleterre, 21 heures en France, 4 heures aux Philippines. On se cherche un pub anglais, on se trompe une fois dans l'adresse (oula beaucoup de filles ici ! ^^). Finalement on se retrouve dans un pub où traînent quelques Rossbeaf, mais l'issu du match ne nous plaît guère. Surtout qu'une fille vient me parler et me gène pendant toute la durée de la rencontre...^^ (j'arrange un peu)
Bilan, à 6 heures on se couche pour se lever à 9heures...

La journée est non-stop, je l'a continu. Au matin, on se prévoit de faire quelques achats et souvenirs. J'achète deux polos polo, Romain trouve la clef ! (il peut enfin sortir de Fort Boyard...ok je sors...) Malheureusement le temps passe très vite (il faut dire qu'on a cherché une boulangerie française dans le Mall pendant quelques dizaines de minutes). Le temps d'échanger les photos et je dois déjà partir. Tant pis pour les souvenirs prévus pour mes soeurs ou ceux de la fac...
Le dernier trajet est en taxi, Romain doit m'abandonner devant l'aéroport snif snif...
Arrivé dans l'aéroport, je prend mon billet tout se passe bien pour le moment.
Et là histoire de fou. Je me présente pour passer la douane, mais auparavant j'observe qu'il faut payer une taxe obligatoire...ah ces Philippins taxe tout. Or, pour moi, j'avais déjà tout payer. Si bien que les pesos qu'il me rester je les ai donner à Romain. Surtout que sa carte merdait un peu, je lui ai filer aussi mes euros en cas de problème...Merde, j'ai pas de tunes sur moi. Pas grave, je vais pour échanger de l'argent, mais la femme me dit qu'il n'accepte pas les cartes. Elle m'oriente donc vers un distributeur. Le premier refuse, il me marque erreur...grrr je tente une deuxième fois, une troisième fois, ça ne marche pas. les Philippins sont à côté de moi, m'aide un peu beaucoup. Le stress monte lorsque je change de distributeur, celui-ci aussi refuse ma demande. Les Philippins comprennent ma douleur, cherche une solution, propose que j'aille dans Manille pour retirer de l'argent...Mais mon avion ne va pas m'attendre. Je tente d'appeler Romain à la rescousse, mon portable ne fonctionne pas...Quand ça veut pas...
Le stress est à son sommet, je n'ai pas d'argent, l'avion va partir sans moi, je n'ai pas de téléphone, personne à qui je peux parler. Je n'ai jamais autant regretté de ne pas parler anglais. La situation est désespérée.
J'envisage alors de faire une quête pour payer la taxe de 750 pesos... Mais devant l'ampleur de la tâche je renonce, je crois que c'est foutu. Toujours à la recherche de solution, il faut que je trouve une française. Je regarde le nombre de blanc dans cet immense aéroport... J'hésite et puis des jolies yeux bleues attirent mon attention. Allez, risque rien n'a rien. "Scuse me, Do you speak French ? " " Oui je suis française !". (J'ai jamais autant remercier la France !). La dialogue s'instaure, j'explique mon problème. La fille veut bien m'aider mais elle n'est même pas sûr de pouvoir prendre cet avion. Après quelques minutes, Mélanie (c'est son prénom) m'offre 20€ que je vais échanger pour payer cette putain de taxe ! On échange nos adresses histoire que je l'a rembourse en France, je la remercie 10000 fois, du fond du coeur, de m'avoir sauvé la vie !
Et me voici parti dans l'avion ouf ! Entre temps, avec la monnaie des 20€, je peux même acheter 3 colliers pour mes soeurs ! Tout est bien qui finit bien comme dirait l'autre !
Sur le trajet, je bosse mon exposé sur les bourgeois de Calais, je mate deux films, j'écoute de la musique, je dors par mal. A Abu Dhabi, 5 heures d'escale, je souffre devant Chelsea-Tottenham pour la finale de Coupe de la Ligue. Je dors pas mal. De même pour le deuxième vol.
Arrivé à Paris, je rencontre...Mélanie, qui a pu prendre le même vol que moi. S'en suit une discussion et en sortant de l'aéroport je vois mes parents qui l'a rembourse aussitôt !
Encore merci à elle, merci à Romain de m'avoir invité, hébergé and Cie.
Merci aussi à mes lecteurs attentifs et à bientôt pour le prochain récit ! (Italie, Espagne, Europe centrale ?)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs