12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 12:28

Plof. Plof. Plof. Je souhaite prendre une douche, le seul problème est que cette eau provient du plafond... C'est ce qu'on appelle une fuite ! Pas de soucis, sauf pour notre hôte, qui voit sa chambre se transformer en piscine... Quelqu'un vient assez vite pour réparer la chose.

 

Aujourd'hui, on sort de Manhattan direction Brooklyn ! Oui, New York est divisé en cinq quartiers : Manhattan, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island. Pour vous donner une idée, Brooklyn tout seul serait la quatrième ville des Etats-Unis. On prend donc le métro après un brunch chez l'ancienne hôte de Laura. Ligne D, vers Coney Island.

La traversée de Brooklyn est assez saisissante de diversité, tout le contraire de ce que j'ai vu jusque là. Si Manhattan est haut, Brooklyn est peu élevé, si Manhattan est riche, Brooklyn semble pauvre, si Manhattan est propre, Brooklyn semble sale. J'ai l'impression d'entrer véritablement dans New York, la vraie, loin des clichés et des cartes postales.

P1090987-1.JPG

Ma première image de Coney Island est cette facade. C'est l'endroit où se tient chaque année la compétition du plus gros mangeur de hot dog. Ici, le hot dog est au même titre que le base-ball une religion. L'un ne va pas sans l'autre. Vous pouvez le  voir, il y a même un décompte seconde par seconde pour arriver jusqu'à la prochaine compétition. Si des amis sont intéressés par la compétition, le record est de 68 hot dogs en dix minutes ! (10 000 $ à gagner !)

P1090987-1--6-.JPG

Du coup, Laura a voulu essayer ! Oui, c'est bien du sable ! Oui, il y a une plage de sable fin à New York ! Et là, nous nous sommes crus en vacances. Peu de monde, soleil, grande bleue et de l'autre côté, la France (je vous ai fait signe, mais vous deviez travailler...) J'ignorais jusque là la présence d'une plage à New York et cette découverte m'a ravit. Puis nous avons parcouru la zone spécialement aménagée pour une balade le long de l'Atlantique, direction Brighton Beach.

P1090987-1--1-.JPG

Un mélange de touristes et d'Américains en vacance nous accompagna, sans empressement, calmement. Manhattan ne me manque pas. Dans le quartier de Brighton, je découvre une nouvelle facette de la ville : le quartier russe.P1090987-1--21-.JPG Des Russes ? A New York ? Et pas qu'un peu ! Des rues complètes où l'alphabet cyrillique trône sur les facades des magasins. Nathan et Brendon ont laissé place à Gusev et Milev. Les rumeurs courent sur la présence de la mafia, j'évite toute confrontation avec l'autochtone, de peur de rencontrer une kalashnikov...

Ce fut jusque là mon quartier favori, car très surprenant.

 

La soirée se tient dans le Bronx, où l'une des amies de Laura habite, au niveau de la 161ème rue, à la station Yankee Stadium. Or, aujourd'hui, il y a match. Des dizaines de milliers de Yankees sont présents pour supporter l'équipe de toute une région, de toute une ville. Personnellement, je débute en base-ball et rester assis 5 heures devant un match à 100$ ne m'intéresse pas (mais ca viendra). Surtout qu'en plein milieu du match, une Américaine vient chanter God Bless America ! La recontre donne lieu à un véritable show, avec notamment un feu d'artifice. Les Yankees l'emportent et c'est toute la ville qui sera de bonne humeur demain !

P1090987-1--26-.JPG

Au milieu du match, nous avons le droit à une petite visite du Bronx la nuit. Calme, très calme, trop calme. Les Yankees sont présents dans toutes les maisons, même chez le coiffeur chacun a le droit à son écran de TV avec le match. Notre fantasme d'un Bronx très (trop) animé la nuit repassera. Let's go Yankees

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs