1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:23

Roman Polanski, Tess (1979) : 12,5/20.

Un fermier de la campagne anglais apprend par son pasteur qu'il provient d'une grande famille présente sur le sol anglais depuis Guillaume le Conquérant. Obnubilé par cette information, il décide d'envoyer sa famille, la belle Tess, chez la famille d'Urberville, où le baron Alec la reçoit. Charmé par la jeune fille, il finit par la violer. Enceinte, elle perd très vite l'enfant.
Tess se retrouve alors dans une autre famille où elle rencontre l'amour, un fils de pasteur, Angel. La nuit de noce, il apprend que Tess a déjà eu un amant et décide de la quitter, direction le Brésil.
Tess, manquant de tout, doit retrouver Alec, avec qui elle vivra pendant de longues années. Mais lorsqu'Angel la retrouve, elle poignarde Alec et s'enfuit avec lui. Ils sont finalement retrouvés par la police.

Drame historique, Tess bénéficie d'une belle interprétation. L'histoire est parfois lente, suivant le rythme de l'époque. Nommé aux César et aux Oscars, Tess est l'adaption du livre Tess d'Urberville de Thomas Hardy. Le film est dédié à Sharon, la femme de Polanski, tué peu de temps auparavant par la famille, le groupe de Charles Manson.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs