27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 13:01

La Thaïlande restera un des grands mystères de ce voyage. J’ai l’impression de ne pas avoir pu totalement la conquérir, qu’il reste beaucoup de choses inconnues, des paysages à découvrir, des personnes à rencontrer.

Côté lieux, ne pas avoir fait Sukhothai ou le pont de la rivière Kwai sont des regrets. Nous sommes passés à côté des full moon partys de Koh Pha Ngan, un peu par malchance (nous étions dans le nord lors de la full moon), beaucoup en raison de la santé précaire de ma partenaire.

Bangkok reste ma grande porte ouverte d’Asie du Sud-Est, et c’est un peu le cas de la Thaïlande dans son ensemble.

Côté culture, pas de boxe thaï, ni de football. Côté Couchsurfing pas de locaux… oui il reste  beaucoup à faire.

 

Cependant la Thaïlande sera loin d’être une déception.

 

Le top 3 de ma Thaïlande

 

3 Le temple blanc de Chiang Rai

2 Snorkeling du côté de Koh Phi Phi

1 Nager avec des éléphants à Chiang Mai

Eléphant (2)

Paradoxalement, la Thaïlande restera le pays où nous avons fait le plus d’activités extraordinaires. La nage aux côtés de poissons ou d’éléphants fut sans aucun doute l’un des hits du voyage tout entier. Nous avons apprécié l’arrivée dans les îles, la vie insulaire, la nourriture. Les Thaïlandais, très habitués aux touristes, n’en profitent pas trop cependant. Ils sont toujours là pour vous guider, pour vous aviser. On sent l’expérience en la matière, tant les activités ou les transports sont réglés au millimètre lorsque vous avez choisi un tour organisé.

 

Oui, ce que je retiens surtout de la Thaïlande, c’est son aspect très touristique. Et d’avoir compris pourquoi. Pourquoi les occidentaux préfèrent Bangkok ? Parce que la ville est des plus vivantes. Pourquoi les occidentaux préfèrent les plages thaïlandaises ? Parce qu’elles sont superbes. Pour un voyage en famille en plein cœur de l’hiver européen, je pense que je privilégierais la Thaïlande. Plus facile, plus reposante, plus de possibilités, la mer, la terre, la culture, et un coût limité.

 

Enfin j’ai aussi aperçu l’amour pour un roi. Rama IX, il règne depuis… 1946. C’est le père de la nation, le grand-père de chaque Thaïlandais. Les portraits sont partout, dans les rues, dans les maisons, à la télévision. Le jour de son décès ce sera une deuil national de plusieurs semaines.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Voyage en thailande 20/02/2014 10:58


Superbe récit. Effectivement la thailande est un pays tres touristique, mais elle a su garder son charme. Le tourisme et la Thailande est une histoire d'amour que beaucoup de pays asiatiques
jalousent

Plus De Blogs