8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 15:27

Dark Shadows (2012) : 9/20.

Mon premier Tim Burton au cinéma. Aie. Oui Dark Shadows obtient moins que Mars Attack. La faute à un concept que je n'apprécie guère : une parodie de films qui ne m'intéresse pas d'avance. Pour Mars Attack c'était les films de sciences-fictions, pour Dark Shadows ce sont les films de vampires. Une parodie doit au moins avoir le mérite d'être drôle, marrante, amusante... Et Dark Shadows ne remplit pas son contrat. Le début est intéressant, parfois très fin, même si l'histoire de cet homme qui revient sur terre après 200 ans dessous peut rappeler certains gags des... visiteurs (le coup de la fourchette notamment). Et puis ça ne doit pas être difficile de trouver des bonnes idées avec ce concept. Non, le véritable problème se tient dans les dernières 30 minutes : une somme des clichés sans nom et une fin que l'on connait à l'avance. J'ai plusieurs fois soufflé, imaginant la tête de certains amis proches en voyant un tel désastre. Et entre les loups-garous, les vampires et les sorcières, difficile pour moi  d'entrer dans un tel monde. Vous me pardonnerez, mais Tim Burton a fait un mini-navet.Dark-Shadows-Tim-Burton-Johnny-Depp.jpg

Tim Burton doit être, peut-être, le réalisateur favori d’une bonne partie de mes potes fans de cinéma. Tim Burton, un univers si particulier, que l’on aime, ou pas. Petit résumé.

Les films d’animation

J’ai découvert Tim Burton en tant que scénariste, celui du fantastique « L’étrange Noël de Monsieur Jack », long-métrage des studios Disney. C’est un film que je suis allé voir alors que j’étais au collège, et qui m’a impressionné autant qu’effrayé. L’univers sombre de la ville d’Halloween m’amena à m’intéresser au scénariste qui réalisa un peu plus tard Les noces funèbres.

Les noces funèbres (2005) : 15/20.Titre original : Corpse Bride.Corpse Bride Les noces funèbres Tim Burton

Voici le premier film que j'ai regardé en anglais, avec sous-titres anglais. Et j'ai compris l'histoire ! Une première facilité par un nombre important de chansons ! Après la forme, le fond. Je me devais de regarder ce film après que Monsieur Bacheux en ait fait une publicité incessante ces deux dernières années. Pas déçu. Un air d'étrange Noël de Monsieur Jack et une histoire plutôt originale, tirée d’un conte traditionnel russe. A voir sans hésitation.

Alice au pays des merveilles (2010) : 14/20. Titre original : Alice in Wonderland. Avec Johnny Depp, Mia Wasikowska et Helena Bonham Carter. Alice in Wonderland Alice aux pays des merveilles Tim Burto

Bon, je classe Alice dans cette catégorie, puisque le film mélange les prises de vue réelles et l’animation. C’est bel et bien du Tim Burton, sans aucun doute un peu plus commercial qu’un Sleepy Hollow, mais assez consensuel, manquant un peu d’humour à mon goût. L’histoire est connue, celle d’Alice, aménagée d’une façon assez différente de l’ordinaire. Un bravo pour les costumes et les décors, toujours aussi somptueux avec Burton. Récompensé par 2 Oscars.

Johnny Depp est là, comme toujours, ainsi qu’Helena Bonham Carter (sa femme, notamment dans Fight Club, Big Fish, Charlie et la Chocolaterie, Les noces funèbres et Le discours d’un roi…)

Les films pleins de bons sentiments

Edward aux mains d’argent (1990) : 16/20. Titre original : Edward Scissorhands. Avec Johnny Depp et Winona Ryder.Edward Scissorhands Edouard aux mains d'argents Tim Burton

Tim Burton utilise dès l'ouverture le logo de la 20th Century Fox en ajoutant de la neige et des chœurs de Noël. On comprendra plus tard le pourquoi de cette neige si bâclée : ce sont des flocons invraisemblables, comme des touffes irrégulières de poils blancs.Une grand-mère raconte à sa petite fille une histoire pour l'endormir. Dehors, il neige (la même neige que le générique). Un jeune homme du nom de « Edward » fut créé par un inventeur très ingénieux, vivant seul dans un sombre château. Mais son inventeur, assez âgé, meurt avant d'avoir pu achever son œuvre : Edward a des lames extrêmement acérées à la place des doigts. Edward vit donc seul dans ce sinistre château jusqu'au jour où une femme nommée Peggy Boggs, représentante en cosmétiques, poussée par la curiosité (mais également par le souhait de vendre ses produits de beauté) se présente à la porte. Voyant que le jeune homme vit seul sans avoir le moindre lien avec le monde qui l'entoure, Peg décide de l'emmener chez elle où elle lui donne de vieux vêtements qui ont appartenu à son mari, Bill. Peg a donc un mari, Bill, et deux enfants : une ado, Kim et Kevin, un garçon de 12 ans. La vie aurait pu continuer son cours pour Edward si la jalousie et la crainte des habitants du quartier ne l'avaient pas bouleversée...

L’un des meilleurs de Tim Burton avec un Johnny Depp plein d’humanité.

Big Fish Tim Burton Ewan McGregorBig Fish (2003) : 12/20. Avec Ewan McGregor et Albert Finney.

C'est peut-être LA déception. Il faut dire qu'on m'en avait fait une publicité immense. Plusieurs m'ont dit que c'était leur film préféré, que c'était très bon. De ce fait je m'attendais à quelque chose d'extraordinaire. Et je ne l'ai pas eu. Une histoire faite de bons sentiments, sur un fils et son père, sur un pays de merveille. Mais je n'ai pas accroché... (et je m’en excuse !!!)


Charlie et la chocolaterie (2005) : 12,5/20. Titre original : Charlie and the Chocolate Factory. Avec Johnny Depp.Charlie and the chocolate factory Charlie et la chocolateri

Première réflexion : encore un film de chocolat pour Depp ! Un petit enfant pauvre gagne le droit de visiter la plus célèbre usine de chocolat, tenu par Willy Wonka (Johnny Depp). Il est notamment en compétition avec des enfants riches. Mwé. Beaucoup de clichés selon moi. C’est loin d’être mon favori du réalisateur (mes excuses pour les fans).

Les films sombres

Sleepy Hollow (La légende du cavalier sans tête) (1999) : 15/20. Avec Johnny Depp et Christina Ricci.Sleepy Hollow la légende du cavalier sans tête tim burton

Un bon film de Tim Burton, sorte d’épouvante avec un bon suspense. A la veille du XIXe siècle, dans une bourgade de la Nouvelle-Angleterre nommée Sleepy Hollow, trois crimes affreux ont été perpétrés en moins de quinze jours. Les trois victimes ont été retrouvées le corps sans tête (les têtes ayant disparu). Lorsque la justice de New York l'apprend, elle envoie sur les lieux un de ses plus fins limiers : l'inspecteur de police Ichabod Crane (Johnny Depp). Lorsque celui-ci arrive à Sleepy Hollow, il apprend par les villageois que ces crimes auraient été commis par un terrifiant et redoutable cavalier sans tête qui serait mort dans les bois du Ponant, aux alentours du village, vingt ans plus tôt et qui serait revenu des Enfers dans le but de faucher des têtes. Ne croyant pas à ces histoires de fantômes, l'inspecteur est bien décidé à percer le mystère de cette sombre affaire avec l'aide du jeune Masbath et de la ravissante et étrange Katrina Van Tassel (Christina Ricci). Alors que l'enquête se poursuit, les meurtres quant à eux se multiplient...

Christopher Walken joue le cavalier sans tête (le père dans Arrête-moi si tu peux). La scène où le cavalier est sur le pont est magnifique. 3 fois nominé aux Oscars, une fois récompensé.

Sweeney Todd : Le diabolique barbier de Fleet Street (2007) : 15/20. Titre original : Sweeney Todd, The Demon Barber of Fleet Street. Avec Johnny Depp et Helena Bonham Carter.Sweeney Todd The demon barber of fleet street Johnny Depp B

Egalement tirée d’une histoire vraie (et ça fait peur !), l’histoire d’un barbier londonien, revenu à Londres pour se venger. J’ai vraiment apprécié ce film, très sombre, très sanglant. Les musiques seront appréciées par les fans des musicales, les autres ne seront pas gênés tant elles collent au film. La fin est dantesque.

3 fois nominé aux Oscars, une fois récompensé.

Les fantastiques

Beetleljuice (1988) : 15. Avec Michael Keaton et Alec Baldwin.Beetlejuice-Tim-Burton.jpg

Un couple de jeunes mariés meurt dans un accident de la route en ayant voulu éviter un chien. Ils deviennent alors des fantômes et sont coincés pendant 125 ans dans leur maison. Devant leurs efforts infructueux pour en chasser les nouveaux propriétaires très dérangeants, ils font appel à Betelgeuse (plus facilement prononçable et reconnaissable sous le nom de Beetlejuice), un « bio-exorciste » fort excentrique.

Des scènes assez énormes pour un vrai Tim Burton. La scène de la danse autour de la table vaut le coup d’œil à elle seule. Premier grand rôle de Winona Ryder.

Ed Wood (1994) : 12/20. Avec Johnny Depp et Martin Landau.

Je n’ai pas vraiment accroché. Ed Wood, le pire réalisateur du cinéma. Tirée d’une histoire vraie. Tourné en noir et blanc, le film hésite à plonger vers le sombre, sans vraiment trouver son style. Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression que Burton n’est pas allé au bout de ses idées.

Récompensé par 2 Oscars

Les « ah, c’est vraiment Tim Burton qui a réalisé ?? »

Batman (1989) : 12,5/20. Avec Jack Nicholson, Michael Keaton et Kim Basinger.Batman Tim Burton Jack Nicholson Joker

Le lutte de Batman contre le Joker dans Gotham city. Je pense que vous connaissez déjà l’histoire de la chauve-souris. Ce film n’est pas mauvais, je dirais même un bon film d’action, mais je l’ai regardé après avoir vu les Batman de Christopher Nolan (effet de comparaison). A noter la présence de Prince pour la B.O. Jack Nicholson est une nouvelle fois excellent dans le rôle d’un fou furieux (après Shining ou Vol au-dessus d’un nid de coucou !). Film 2 fois récompensé par les Oscars.

Mars Attack (1996) : 11/20. Avec Jack Nicholson et Pierce Brosnan.

Des milliers de soucoupes volantes survolent la terre. Comment réagir ? Sont-ils pacifistes ? On les accueille avec le tapis rouge et… ça ne se passe pas comme on l’aurait souhaité ! Ce film serait soi-disant une parodie des films de science-fiction. Bof bof.

Dans le même style il y a Batman le défi et La planète des singes que je n’ai pas encore vus et qui me rebutent un peu d’avance.


Je m’excuse d’avance auprès des fans pour le classement de Tim Burton dans mon classement très subjectif (lanterne rouge). Il représente pour moi un univers très particulier, auquel il faut accrocher. J’aime beaucoup ses films sombres mais j’avoue avoir du mal à accrocher à ses films pleins de bons sentiments. Quant aux derniers films que j’ai évoqués (Mars Attack, Batman…), c’est limite pour moi des « faux » Tim Burton, tant je ne reconnais pas son empreinte artistique. A voir très vite dans quelle catégorie Dark Shadows va se retrouver !

Pour les acteurs qu’ils utilisent, une véritable histoire d’amour avec Johnny Depp (8 films ensemble) et Helena Bonham Carter (7 films, ils sont mariés dans la vie de tous les jours !), que l’on retrouve tous deux dans Dark Shadows.

Mon classement des réalisateurs-acteurs (totalement subjectif)  

1. Jacques Audiard : 16/20 (5 films)

2. Billy Wilder : 15,55 (11 films)

3. Charlie Chaplin : 15,29 (7 films)

4. Clint Eastwood : 15,25 (10 films)

5. Frank Capra : 15,07 (7 films)

    Quentin Tarantino : 15,07 (7 films)

7. Les frères Coen : 14,88 (13 films)

8. Stanley Kubrick : 14,82 (11 films)

9. Sofia Coppola : 14,5 (4 films)

    Audrey Hepburn : 14,5 (8 films)

11. Alfred Hitchcock : 14,32 (11 films)

12. Howard Hawks : 14,29 (7 films)

13. George Cukor : 13,95 (10 films)

14. Tim Burton : 13,25 (12 films)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Belle retrospective sur Tim Burton ! Un génie dont l'oeuvre est inaltérable. Tout à fait d'accord pour Mars attacks "= du faux Burton !


 


Bonne journée !
Répondre

Plus De Blogs