3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 18:26

1656186342_small.jpgNon mais regardez le lui, à faire son rigolo dans l'amphi. Oublie t-il que hier encore il déprimait seul dans son appartement.

Alors aujourd'hui il croit faire bien rire ses amis, ses connaissances, son entourage.

Mais ce soir dans quel état d'esprit sera t-il ?

Il ne sait pas encore qu'il va en choquer certains, qu'il en va énerver d'autres...


Cela il s'en aperçoit lorsqu'il lit ses commentaires le lendemain.

La tristesse est le premier sentiment qui arrive. La colère, il n'y pense même pas.

Il s'en veut d'avoir été si incompris.


Ce clown n'est qu'un imbécile. Il essaie comme il peut de rendre le gens heureux autour de lui.

Mais il a oublié son propre bonheur.

Il y pense néanmoins, mais il ne sait pas comment l'atteindre...


Alors certes, il pourrait y avoir Elle, qui pourrait le sortir de tout ça.

Mais il ne l'a pas encore rencontré.

Alors il pourrait y avoir lui, cet objectif à atteindre. Mais le flou est également présent.


Du coup, notre clown avance, ou plutôt déambule, dans une vie dont il n'apprécie pas certains moments.

Certes, beaucoup de moments lui sont bon, mais ces instants de solitude lui pèse.


Quel solution pour notre clown ? Partir à la recherche d'Elle ou de lui ? Peut-être. Mais notre clown n'est qu'un peureux. Il n'ose pas se lancer dans cette aventure. Il n'ose pas se lancer dans cette vie. Il n'ose pas partir de cette époque où il n'y pensait pas. Il n'ose pas quitter cette époque où il n'avait pas à y penser.

Il n'ose pas grandir. Il n'ose pas quitter sa jeunesse. Il n'ose pas vieillir...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs