23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 19:31

1776901908.gif

En ce moment je dis un peu moins « au plaisir ! ». Et quand je le dis, je réfléchis souvent au fait que la personne qui vient d'entendre ces paroles ne les réentendra peut-être jamais. Difficile de profiter dans ces conditions de ces dernières journées de licence. Mais j'essaie tout de même : je sors de mes deux oraux et j'arpente les couloirs afin de discuter, de retrouver les amis ou simplement les connaissances. Peut-être que certaines visages ne seront pas revus, j'essaie de m'en souvenir.

Mais je ne perds pas espoir. La preuve, les soirées qui seront prochainement organisées, notamment jeudi prochain et surtout le lundi 9 juin, jour des résultats, avec si possible la plus grande partie de l'amphi d'histoire et de géographe de 3ème année (à bon entendeur, me contacter !).

Et après une belle première année de passé avec vous...


La deuxième année à la fac, celle qui reste pour moi la meilleure que j'ai passé.
Tout d'abord, nouvel appartement. Nanie vient à Arras, un peu orienté par Jérémy, pour découvrir les joies de la faculté d'Artois. Donc, on découvrira ensemble les joies de la colocation ! Une pièce en haut pour mettre les lits, nouvelle table en bas, prête à recevoir les soirées. L'espace me paraît bien plus grand que l'année dernière. Cette colocation restera pour moi un grand souvenir et une belle performance. Pas de prise de tête entre frère et sœur en colocation pendant une année ! Certes elle râle parfois parce que je ne fais pas le ménage (en réalité elle adore le faire, cela lui permet d'arrêter de réviser) ou pas assez la vaisselle (bien que je fasse des efforts !). L'appartement est à cinq minutes de la fac, vue sur le parc, l'endroit idéal pour une année qui l'est tout autant.

Cet appartement restera le lieu de nombreuses soirées. Une par semaine minimum mais parfois ce sera tous les jours. On a l'impression d'être en vacance toute l'année ! Notre petit groupe d'ami a grossit depuis l'année précédente. Aux anciens (R-M, Sam, Aude) sont venus se greffer Astrid, Marie, Tiff et même Sarah. La raison de ce rapprochement ? Hum bah moi allons donc ! (je sais j'en rajoute ^^). La première soirée me reste en mémoire, Sam et moi étions là, avec Tiff qui avait ramené de la Goudale (hum la bigoudène !) and Marie. Bizarre cette soirée avec des gens que l'on ne connaissait pas vraiment. Je me souviens notamment de l'échange de surnom sur les gens de la fac...ce fut instructif ! La deuxième soirée fut chez Tiff, la découverte des ami(e)s. Puis peu à peu les groupes vont se superposer.


Les soirées vont s'enchaîner, notamment à l'approche de l'hiver. Soirée trivial à gogo, un peu moins de gingle que l'année dernière, et visite de l'OV. Ainsi, Rose-Marie découvre Oussmane, certaines découvrent les joies du billard. On fait même les mannequins pour une séance photo. Le must restera la nuit blanche du jeudi avant les vacances. Commencée par un trivial, terminé par un cache-cache dans le bâtiment du CROUS à 4 heures du mat'. Entre-temps on fait les Maurice-Lappin... Et surtout le vendredi matin on se rend en histoire médiévale (perso j'ai tenu une heure...mais certaines ont craqué bien avant (on ne dénonce pas Marie ^^)).

La preuve de ce rapprochement est le nouvel an fait en compagnie d'Aude, R-M, Astrid & Sam. Je ne rappellerai qu'une expression : « la main dans la culotte ! » Avec Sam, Marie & Astrid on se dirige même vers les Pays-Bas pour une petite découverte.
La vie en cours se passe plutôt bien pour nous tous, on est rentré dans une petite routine avec nos exposés. Avec Sam on a choisi la technique : exposés des premières semaines pour bien glandouiller le reste du semestre.

La fin de l'année est encore plus cool que le début. A l'approche des partiels, on se met à la pétanque...Sam y laissera le nom de sa copine (hum étais-ce le cas ?) Pour moi c'est l'heure des premiers déguisements. Le premier garde une saveur toute spéciale, arrivé en habit du carnaval, maquillé par Nanie. L'entrée dans l'amphi me reste gravée, des souvenirs émus ^^
Après les partiels on se fait des soirées où l'on refait parfois le monde, où l'on démontre qu'un trivial poursuite peut-être connu par cœur (tant pis pour Nanie qui révise !)


Souvent je voulais rester le week-end pour continuer sur ce rythme. Si une année devait être re-vécu je prendrai celle là. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux que cette année là.


Année merveilleuse...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs