17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 13:11

Une semaine de vacance, de repos, de découverte.

Train aller Tampere-Rovaniemi : 69€ (pas content)

Ensuite direction la maison de la famille de Laura à Rovaniemi. Oui Laura habite Rovaniemi. Enfin elle habite Rovaniemi comme moi j’habite Lille. Vanttauskoski, 55 km à l’est de Rovaniemi. La neige recouvre tout, à certains endroits, il y a un mètre. Manteau blanc.

Plusieurs découvertes majeures :

En un le snowboard ! Pendant 2 jours nous sommes aller à Sallatunturi, à 3 km de la frontière russe. Je vois ai déjà avoué avoir eu les pires difficultés avec le ski, et bien là, comme par miracle, les choses se sont bien déroulées. Je partais plus confiant, croyant que c’était plus simple, et j’en ai eu la confirmation. 3 heures de snowboard, beaucoup de gamelles mais à la fin je pouvais maitrisé une descente ! Bip Bip ! Ouéééééé

 

Les parents de Laura étaient sympa, ils m’ont tout offert pendant le séjour, notamment la possibilité de dormir dans un petit (grand) gite en bois couleur locale. Et le soir, après une dure journée de labeur, nous nous sommes rassemblés au coin du feu pour faire cuire une saucisse (très typique de la Finlande). Le lendemain, c’est fut de la luge en descente et un petit barbecue dehors, alors que les températures étaient toujours négatives.

Ensuite, j’ai découvert une course de rennes. J’avoue avoir été surpris par l’idée et puis les choses m’ont semblé logique et les voyant. Au milieu de Rovaniemi, avec le Père Noël pour spectateur, deux rennes trainant chacun un skieur défilé pour un 200 mètres. Plusieurs dizaines de courses avec demi-finale et finale. Il n’y avait pas de tiercé mais on aurait pu se croire à Vincennes. Beaucoup de touristes, dont moi, qui ne suis pas restés très longtemps non plus (un renne ça va, c’est quand il y en a beaucoup que ça me pose des problèmes…)

Enfin, ice-fishing, ou encore trou dans la glace pour pêcher. Juste génial. Nous étions traînés par les deux motoneiges familiaux, et en route à travers la nature finlandaise pour arriver en plein milieu de nulle part, sur un lac gelé. Et pas qu’un peu. Au moment de creuser nous nous sommes rendus comme que c’est un mètre de glace qui nous supporté. Ensuite, nous avons pris notre petite canne à pêche et attendu. Pour rien. Mais ce n’était pas le plus important. Au moment du départ, ce fut plusieurs galères avec les motoneiges bloqués, l’appel aux voisins solidaires qui sont venus nous déneiger. Un bel aperçu de la solidarité locale.

   

Hormis cela, mes cours de finnois m’ont un peu servi pour bredouiller quelques phrases de survie. Mais j’avoue que je suis perdu sans mon cahier de note… J’ai rencontré les derniers amis de Laura que je n’avais pas vu, dont certains seraient au goût de mes amis masculins. Toujours sympa, et toujours bilingue, ce qui est pratique. Et également un bowling avec la belle-famille où j’ai pu démontré que la France savait « striker » !

Voilà pour un petit résumé de cette semaine que j’ai fortement apprécié, une semaine qui m’a fait du bien et qui me permet de repartir tranquillement à la rédaction de mon mémoire.

 

Au plaisir !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs