14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 11:25

Fin du Laos à moto, début du Laos à vélo ! Et pas n’importe où, puisque nous sommes dans la capitale du pays.

 

La première chose qui étonne à Vientiane, c’est la hauteur de la ville. Ou plus exactement l’absence de hauteur. Les plus hauts immeubles ont 3, 4 étages maximum. Beaucoup de maisons ressemblent à ce que nous avons vu dans les autres villes du pays. Le premier supermarché est en construction. L’impression était que nous n’étions pas dans une capitale. Vientiane héberge 700 000 habitants (la plus petite capitale d’Asie du Sud-Est), pour vous donner une idée c’est moins que l’agglomération lilloise.

 

Vientiane c’est la ville la plus française que nous avons rencontrée depuis Hanoï. La colonisation française a toujours de nombreuses traces visibles. Premièrement, l’ensemble des panneaux de rues sont traduits en français. L’esthétique et l’architecture sont françaises. Les ministères, les écoles, toutes les institutions publiques en général sont indiquées en français (ça tombe bien parce que le laotien est tout simplement impossible à déchiffrer !)

P1090253.JPG

Même les monuments que l’on visite ! Le Patouxai par exemple.

P1090097.JPG

Un air d’Arc de Triomphe n’est-ce pas ? (ok, le toit fait plus chinois !) Le monument est situé à l’extrémité de ce que les Laotiens appellent leurs Champs-Elysées (tout ce que nous avons visité était situé dans cette zone). C’est en hommage aux victimes des guerres au Laos (le pays détient le record de bombes tombées sur son sol par habitant). Anecdote, le Patouxai a été terminé avec du ciment que les Américains avaient donné pour la construction de l’aéroport ! Vu d’en haut, on peut vraiment apprécier la ville à 360°.

P1090115.JPG

Vientiane c’est aussi une foule de monuments religieux (cette fois, pas d’influence française). Le Vat Sisakhet, Tham Dam (un stupa), et surtout Phat That Luang, symbole du pays et du bouddhisme. On le retrouve notamment sur les armoiries ou les billets de banque. La couleur, entièrement dorée, donne l’impression d’être dans la caverne d’Ali Baba.

P1090206.JPG

Après un petit détour par le marché (où les Ray Ban ou autres sacs Chanel se négocient à 2€), ce fut le retour vers le Mékong. Sur la route on croise quelqu’un à moto qui nous fait des grands signes. Un mec de Muiné, Vietnam. Le monde est voyageur et finalement assez petit en Asie du Sud-Est (maudit Lonely Planet ! mais j’y reviendrai)

Le coucher du soleil est le moment idéal. De l’autre côté du Mékong, un nouveau drapeau : celui de la Thaïlande, que nous rencontrerons bientôt. Beaucoup de Laotiens sont présents, certains se baignent (tout habillés, comme à l’accoutumée), puis ont très froid (comme à l’accoutumée !)

P1090248.JPG

Ce que je retiens surtout de Vientiane, c’est une atmosphère. Loin des très grandes capitales européennes ou asiatiques que nous avons visitées jusque maintenant. Calme, tranquille, sereine. A la manière du Laos et des Laotiens dans leur ensemble.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs