31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 12:11
zapping.jpgEn ce moment j'ai assez peu d'inspiration. Donc rien de tel qu'un petit résumé de l'année écoulée ! Une année où l'inspiration a tout de même était bien présente, où deux blogs se sont succédés, où la fac d'Arras à laissé place à l'université du Kent, où les vacances se sont transformées en aventure, et bien sûr où 2008 va laisser place à 2009.
Ce sera l'occasion pour moi de revenir sur une année assez exceptionnelle pour moi (oui j'encense ma vie !), sans doute la meilleure avec 2006.

Tout d'abord le nouvel an de 2008 fut parisien, assez différent de l'ordinaire et bien sympa dans les faits. Fin janvier je garde le souvenir d'un carnaval un peu odorant. Néanmoins le début de 2008 est à nuancer. Pas très bien dans ma tête, petite déprime. L'impression d'avoir perdu les potes, les difficultés pour se jeter à l'eau. L'université d'Arras ne me satisfait plus, mon appartement me semble bien vide.
Heureusement les vacances de février se déroule aux Philippines. C'est là qu'un souffle nouveau envahit mon corps et mon esprit. Ce ne sont pas des vacances mais un voyage dans un pays où la culture et les mentalités sont totalement différentes. Alors oui, ce voyage est l'un des tournants de mon années. Je reviens motivé, plein d'envie. S'en suit une petite visite de Paris avec mes Arrageois, même si les prises de tête continue un peu.
Ce sera notamment le cas après le victoire de Paris en coupe de la Ligue, la polémique avec la banderole et mon article. Jamais mon blog ne suscite autant les passions qu'en ce mois d'avril. L'histoire d'une absence en histoire romaine permettrait presque à certain de me pendre en place publique.
Fin mars ce sera également mon premier (et unique) article sur la crise économique, celle qui aura marqué l'année. Celle qui aura vue revenir les tentations de l'Etat fort, qui nationalise, dans une société capitaliste...
Le 10 avril, c'est mon premier appel au Tour de France et seul Antoine y répond favorablement. J'ai un but maintenant. Ce sera celui-là qui me motivera jusqu'au mois d'août. Quelques apéritifs avant, notamment Bruges, la Venise du Nord, une petite perle que je considère comme ma ville favorite.
Saint-Omer prend une autre saveur, avec la Rhumerie et le Phare. C'est à ce printemps là que mon opinion change sur les cafés : je peux aimer ! Il faut juste choisir où et avec qui !
La fin de l'année scolaire est pleine d'incertitude. Non pas pour la licence obtenue avec la mention souhaitée (bien) mais plutôt pour l'après-licence. Je m'étais préparé pour le concours de l'ESJ mais c'est finalement l'Angleterre qui m'a m'ouvrir ses portes !
2008 c'est de nouvelles amitiés, Sandra, Camille. C'est le renforcement de certaines, Antoine, Lucas. Et puis c'est la confirmation d'Unique.
2008 c'est également une année cinéma  avec des films qui me bouleversent ou qui me changent : Deux jours à tuer, le Scaphandre et le papillon, 99F, La vie est un miracle, Le premier jour du reste de ta vie. Et puis bien sûr le phénomène ch'ti, celui qui m'aura fait rire, puis sourire...
2008 c'est quand même quelques déconnades, les déguisements à la fac (masque, palme, tuba, indien et cowboy avec R-M) ou les premiers pétards.
2008 politique c'est l'omniprésence de Sarkozy, mais cela ne change pas grand chose par rapport à 2007. C'est l'absence de l'opposition, mais cela ne change pas grand chose par rapport à 2007. A si, il y a eu le congrès de Reims, mais c'est trop facile de se moquer.
En juin c'est la fin de la fac, l'immense dernière soirée, les regrets, les au revoir, les adieu sans se rendre compte. C'est également un Euro manqué de l'équipe de France, Vanessa, Julie et Lucie à Arras, moi qui visite Lille puis Walibi.
Le grand moment musical c'est Mika en concert à Arras, dans une ambiance pluvieuse mais heureuse.
Et puis bien sûr le Tour de France, extraordinaire rien qu'a en prononcer le nom. L'EVENEMENT de mon année, celui qui marquera ma vie.
A mon retour c'est les JO, la guerre en Géorgie, ma réflexion sur l'engagement en politique (réflexion non-terminée)
La fin des vacances est un peu pour moi la fin de l'Audomarois. Alors les dernières fêtes, la semaine à Paris. Et après cela il y a l'Angleterre. Beaucoup d'inquiétude et puis...
ERASMUS ! Les soirées, l'adaptation rapide, même à l'anglais. Les visites, les découvertes (anglaise et internationale). Un vrai bonheur qui continuera sans doute en 2009.
De là-bas, j'admire la victoire d'Obama, celui qui me laisse penser que 2009 sera meilleur que 2008. De là-bas j'observe la France qui parfois s'enfonce dans le repli sur soi et le communautarisme. Alors je m'inquiète pour le pays des libertés et des inégalités.
Enfin, de là-bas, je perd quebecstar l'original et j'arrive ici, sur over-blog, ce qui est un mal pour un bien. Certes les visites ne sont plus même, mais cela ne me dérange plus. Puisque là-bas, il y a elle, qui a changé un peu les choses.

La fin de 2008, c'est se poser sur des questions pour 2009. Mais ça c'est le prochain article....
Profiter de la vie les amis, elle passe vite.
Vous pouvez remarquer qu'une année peut parfois se résumer en un article, c'est pour dire...
Je vous aime
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs