31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 16:44


année du zapping 2012Je l'avais annoncé dès le début de l'année, 2012 serait une année de voyage. Je ne prenais pas beaucoup de risques, j'étais à l'époque au Vietnam, et j'allais parcourir le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et la Malaisie. Pendant longtemps, j'ai cru que j'allais poursuivre du côté de l'Australie, et mes parents et ami(e)s un peu plus longtemps encore. Et mon retour surprise, qui restera un des grands moments de cette année.


J'ai donc beaucoup voyagé, avec 6 nouveaux pays dans l'année, la Slovaquie entrant dans mes visites européennes. J'ai également découvert l'ouest de l'Irlande avec Tic et Tac (alias Lucas et Christophe) avant d'avoir remis un pied dans cette bonne ville festive de Dublin. L'Europe centrale, avec Vienne et Budapest en plus de Bratislava, en compagnie de Sophie et Olivia. Un été où je ne tenais décidément pas en place puisque j'ai enfin pu arpenter l'Allemagne du Nord (Bielefeld, Munster) au Sud (Munich, Fribourg, Constance).


Et puis l'Afrique. C'est là l'une des décisions les plus importantes de l'année, avec mon retour : l'entrée dans une nouveau cycle universitaire, avec le début d'un doctorat. Et très vite j'ai pu aller faire du terrain, au Kenya. Les souvenirs sont moins fringants que les autres voyages que j'ai eu l'occasion de faire, mais cela n'empêche pas Nairobi d'avoir été mon premier pied à terre en Afrique Noire.


L'année 2012 fut une année assez culturelle. En plus des découvertes consécutives aux voyages (avec en point d'orgue les temples d'Angkor), j'ai pu lire pas mal de bouquins et regarder encore plus de films (au moins 250 sur l'année, ce qui commence à être un chiffre impressionnant). Le manqué de l'année il faut le chercher côté sport. J'ai dû jouer au football 10 fois l'an, ce qui constitue une véritable déception. Bon, j'ai nagé plus que de raison (avec des éléphants et même des requins!), j'ai couru un semi-marathon et j'ai enfin sérieusement commencé la muscu (ce qui fait bien rire mon entourage). Mais ce sera l'une des choses à changer en 2013, avec une priorité pour le ballon rond.


2012, côté amis, fut une bonne année. Mon retour n'y est pas étranger. J'ai réussi à ne pas trop perdre contact malgré les nombreux voyages et j'essaie de vous revoir au maximum à chacun de mes retours. Certains se plaignent parfois du rythme (hum hum Ju) mais j'estime m'être plutôt bien débrouillé.


Côté demoiselle, c'est la première fois de ma vie que je suis en couple avec la même fille deux 31 décembre consécutifs, ce qui est une belle satisfaction. Après 8 mois à voyager ensemble, nous avons découvert les joies (et les difficultés) de la relation à distance. Y avoir survécu est déjà une petite performance.

 

Bon, 2012 ne revient pas qu'à parler de ma gueule. Du côté des couples, ce fut un peu l'hécatombe au début de l'année, mais j'ai l'impression que tout le monde a réussi à surmonter cette épreuve. Politiquement parlant on a eu un Hollande et un Obama sur les deux principales élections de l'année. Je n'en suis pas mécontent. Économiquement parlant, on évoque toujours le mot crise, mais rassurez-vous, le CAC40 a fini en hausse de 15% sur l'année. Dommage que le chômage poursuive toujours son envol.


Et puis pour le blog, ce fut l'année la plus productive, avec 217 articles en 365 jours. Et vous me le rendez bien, puisque vous êtes en moyenne 140 à venir me rendre visite quotidiennement. Ça vaut le coup de continuer.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs