26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 09:33

2039661845_small_1.jpgAlors c'est pas l'anglais qui va l'emporter !
Demain, balade à la mer et bal de bienvenue...

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Erasmus
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 09:36

Hier j'ai rigolé jusqu'à en avoir mal à la mâchoire. Pourtant c'était des blagues en anglais...c'est bon signe !
Tout a commencé par une réunion matinale dans le cinéma de l'université. On a eu une présentation psychologique d'une année Erasmus, avec le temps moyen de l'adaptation, les différences de comportements...jme croyais en philo ! J'ai rencontré à cette occasion une italienne et une finlandaise bien sympathique.
Au midi, premier buffet au Rutherford College ! Nous sommes placés par les organisateurs. Sur ma table : deux danois, une suisse, une Tchèque, une italienne, une espagnole et un Dunkerquois (ils sont partout ceux-là !) Au cours du repas, on fait un quizz européen. Mais la dream Team ne s'impose pas ! Le moment assez drôle du repas : "qui est français ?" Et là, la moitié de la salle lève le bras ! Ils sont partout ces français !
Début d'après-midi, réunion avec mon coordinateur. A cette occasion je reçois mon emploi du temps...j'ai presque honte : Lundi, 10-12h, avec les deux cours qui se chevauchent... Ensuite plus rien ! Oula, c'est un grand week-end tout ça ! Mais aujourd'hui j'ai vu que j'avais un cours le mercredi de 11h à 13h. 4 heures par semaine, c'est dur for the moment !
J'ai donc décidé de m'inscrire à des cours d'anglais (il faut bien occupé ces semaines !)
La soirée restera un grand moment de mon année je pense. Pourtant j'y vais seul. L'espagnole n'a pas de ticket et l'Américaine est à un autre repas. Oula, je rentre dans la salle qui ressemble à un hôtel 5 étoiles. 3 couteaux, 3 fourchettes, laquelle doit-je prendre pour couper mon pain ?! Je me trouve à côté d'une belge bien sympathique avec qui je peux discuter jusque 22heures. En effet, c'est à cette heure ci que tout le monde doit partir. C'est tout le contraire de l'Espagne, 18H30 il faut être arrivé, 22heures c'est déjà la fin !
Et là tout va s'accélérer. Une fille me fait un sourire et me demande comment je m'appelle. Je vais lui parler, la discussion continue et je décide de m'assoir. Elle vient de l'île Maurice. Il ne reste que sa table à être présent dans la salle. Même l'organisation est parti. Toutes les bouteilles sont encore là, elles vont les récupérer. Oui, elles, car ce sont 5 filles. Une belge, une néerlandaise, une française et une fille de Barhein (comment dit-on ?!) Je vais m'éclater toute la soirée avec eux, avec leur délire, leur kut kut kut ou fucking something. Ce n'est pas des discussions pour un prix nobels mais qu'est-ce qu'on peut rigoler. La soirée se finit dans la cuisine de Rachelle (la Mauricienne) avec notamment deux kickboxeurs qui viennent se lancer des vannes en notre compagnie.

C'est difficile à raconter ces moments-là, ils sont tellement particulier qu'ils méritent d'être vécus... 2035741527_small_1.jpg

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Erasmus
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 11:13
Manger à tous les repas. Et même plus. Prendre sa douche chaque matin. Et même plus. Boire autre chose que de l'eau. Et même plus pour Antoine ^^. Dormir chaque nuit dans un lit, faire des grasses matinées. Rester devant son ordi ou la télévision. Toute la journée.
Et puis les questions des amis, de la famille : "c'était comment ?" Trop long à expliquer, ou plutôt impossible. Comment vous expliquer les émotions, les sentiments, les paysages ? Quelques photos, quelques articles, c'est un moindre mal. Mais ce n'est pas suffisant. Une seule personne peut vraiment comprendre ce que j'ai ressenti. Et c'est Antoine.
La Voix du Nord qui veut un article, puis RDL qui nous fait lever aux aurores. Un gars de l'AFP qui m'appelle plusieurs fois, sous le charme de notre expédition. Si on avait voulu, on aurait pu avoir toutes les chaînes nationales à n'en pas douter. Mais nous ne l'avons pas fait pour cela. Nous l'avons fait pour nous, avant tout.
Après quelques mois, j'ai encore des moments de nostalgie. Parfois je me demande si ce n'est finalement pas ça la vie que l'on devrait vivre, au jour le jour. 1€ par jour c'est possible. Voyager, découvrir, sans un sou en poche, c'est possible.
Je repartirai, vers une autre aventure. L'Europe m'appelle pour les prochaines vacances. L'Afrique, les Etats-Unis, l'Amérique du Sud ou la route 66 me verront un jour ou l'autre.
Et je n'oublierai pas qu'au départ de cela, il y a ce tour de France. L'une des grandes épopées de ma vie, si ce n'est la première, la véritable. Mes prochains voyages seront forcément comparés avec celui-là, et nul doute qu'il gardera une saveur particulière. J'ai vu la France, elle est belle, solidaire, compréhensive. J'ai fait quelque chose de fou et je suis maintenant fier de moi. Et de toi aussi !

J.R.

 

J’ai sûrement pesté plus d’une fois, mais merci bougre de Jeremy de m’avoir embarquer là dedans. L’aventure était belle, à n’en pas douter et ce périple à trois francs six sous nous a apporté plus qu'il nous a coûté. Pas de semaine s’écoule sans y repenser et il n’est pas rare que mes mollets frétillent ou que mon sac à dos me titille à l'idée de battre la semelle aux quatre coins du monde. Tout vient à son heure pour qui sait attendre. Le temps est venu d’aspirer à d'autres ambitions...

Mais tout est clair, évident, limpide... les plus belles choses ne s'achètent pas, elles se vivent.

 

 

A.

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Tour de France
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 09:37

2032831527_small_1.jpgDepuis deux jours, les rencontres s'enchaînent... Voici deux demoiselles très importantes pour moi, Alicia l'espagnole and Liz la californienne. Ce sont mes voisines de couloir, qui ont partagé ma soirée hawaienne today. Alicia est la première personne avec qui j'ai vraiment discuté en anglais, ça reste la seule ! La plupart du temps j'écoute beaucoup et j'apprends (I listen and learn). So, Alicia nous vient d'une région au sud du pays basque, elle a deux soeurs, elle suit des études de communication dans les médias et cette année elle suit des cours de "film". Vraiment une fille sympa avec qui j'ai partagé mes premières galères. Liz a mangé avec nous ce soir (en compagnie d'une autre américaine de mon appartement et de sa copine) puis elle est sorti en notre compagnie. C'est bien qu'elle est fait le premiers pas. Du coup, on s'est retrouvé à trois au Keynes Centre, à l'une des soirées du lundi (on avait le choix entre 5 soirées dont une Ibiza et une plage ^^). J'ai commencé pour la première fois à comprendre l'intégralité de certaines conversations. Cela me rassure en grande partie ! Mon oreille commence à réellement s'habituer et le vocabulaire de base revient régulièrement sur le tapis.
Ce soir quelques petites photos souvenirs, les premières ensemble. A noter que Liz a eu la malchance de recevoir une bière sur son manteau. J'ai donc fait mon gentleman en lui offrant le mien (oui, je sais, je suis bien élevé !)

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Erasmus
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 08:38

2031524045_small_1.jpg3 bars dans l'université, un night-club..., des magasins, des banques...
Mes parents trouvaient que le village étudiant était fort calme dans la journée. Mais à partir de 18-19 heures, les choses évoluent. Samedi soir, six anglais sont arrivés dans notre appartement, ils tambourinent à la porte, crient dans les couloirs. L'alcool doit jouer dans leur enthousiasme !
Hier soir, une française qui habite dans mon appartement (avec 2 américaines et une espagnole pour le moment, oui cela fait 4 filles pour moi...^^) nous apprend qu'il y a une rencontre avec des erasmus sur le campus. On décide de s'y rendre avec Alicia, l'espagnole. Sur la route je croise une française, caroline, qui décide de nous accompagner. Nous visitons la fac et arrivons à cette rencontre, qui est en fait l'anniversaire d'une Erasmus Tchèque ! La plupart des personnes présentes se connaissent depuis une semaine (stage de perfection d'anglais). On se sent un peu comme des incrustes, on bouge assez vite après avoir fait quelques rencontres. Au soir, Caroline et Moi décidons d'aller voir les soirées sur le campus. Et là, immense soirée dans 3 endroits différents. Nous finissons par nous poser aux alentours d'un des bars pour pouvoir discuter...

Je ne sais pas si les soirées seront toujours comme cela, si des fêtes sont organisées chaque soir. Mais je peux vous dire qu'on se croirait plus dans un village vacance qu'à la fac !

Hormis cela, une visite de Canterbury hier après-midi avec mes parents. Il y a bien sûr la cathédrale, gratuite pour moi ! La plus belle et la plus grande que j'ai vu sans contestation possible. Et puis la découverte des rues commerçantes de la ville, de ses coins typiques. Agréablement surpris, la ville est très vivante (3 universités, ça doit jouer !)

Il n'y a pas que des points positifs : l'anglais ^^ Je galère beaucoup, chose normale. Mais il y a la solution de facilité, c'est à dire rester avec les français... Je vais essayer d'éviter, je ne suis pas là pour ça. Mais la tentation est forte parfois, de vouloir aborder tous les sujets, de ne pas rester évasif, de ne pas trop se prendre la tête pour construire une phrase...
Donc aujourd'hui, journée anglaise (c'est à dire relire mes cours d'anglais !) Et demain grosse journée avec réunion au matin, buffet Erasmus, rencontre avec mon coordinateur... Au plaisir !

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Erasmus
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 20:08

2025404561_1.gifParce que les coups de fil à 8 heures du matin, les matchs de foot sous la pluie et les kermesses de village vont me manquer.... Non, ce sont surtout eux !

Petite pensée pour Jean-Marc qui était en repos (comme toujours ^^)

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Autre
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 20:05

2019709289_small_1.jpgCe film m'a une nouvelle fois fait prendre conscience que le temps défile à toute vitesse. Que les souvenirs d'enfance restent des souvenirs et que l'enfance est bel et bien terminé. Depuis la fin du lycée, depuis l'obtention de l'appartement, bienvenue dans le monde des jeunes adultes.

Les jeunes adultes sont constamment tiraillés entre regarder le passé et avancer vers le futur. On se demande souvent si c'était mieux avant ou comment se sera après ? Ah la belle époque ou vivement demain ?


Retrouver des photos de seconde m'a fait un choc. Nous revoir tous ensemble, rigoler, faire la fête sans se soucier du temps qui passe...ah la belle époque ! J'ai emprunté une petite machine à remonter le temps et chaque photo m'a permis une escale dans le monde de mes souvenirs. Ici la fête de Benjamin, la mienne, celle d'Aurore, de Seb, le foot, le lycée. Cela m'a paru tellement proche que j'en aurais oublié que cela a maintenant 5 ans...
Il y a 6 ans je rentrais au lycée. Et aujourd'hui j'ai une licence. Entre les deux, une immense accélération qui pourrait presque accélérer Schumacher. Demain, samedi en réalité, je pars en Angleterre. Vivement demain ? Comment cela va se passer ? Vite, très vite, trop vite. Parce que la vie c'est comme ça. Des secondes qui défilent et rien ne les empêchent de s'écouler. Pour elles, pas de feu rouge, pas de radar automatique, pas de limitation de vitesse. La vie défile alors à 250 km/h sur une autoroute et on peine parfois à voir où l'on va. Le pire c'est que rien ne l'a fait ralentir. Chaque nouvelle décision est un appui de plus sur l'accélérateur...


Hier j'ai été voir Dali. Cet homme me ressemble un peu, obnubilé par la fuite du temps. Et ses horloges molles ne sont qu'une illusion d'optiques. L'aiguille des secondes parcoure une boucle à la même vitesse que sur ma montre. Trop vite.

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Les arts
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 20:01

Pourquoi ce sujet est-il tabou ? Alors qu'il est à l'origine de tout ! Même moi, qui crois tout dire dans ce blog, je n'ai pas encore abordé le sujet. L'erreur va donc être réparée.


Mon histoire avec le sexe est aussi complexe que la chose elle-même. Ca a commencé (trop) tôt. A l'époque je ne savais pas trop ce que je faisais. Et si cela reste graver dans ma mémoire, ça ne restera pas dans les annales (sic !) Elle et Moi découvrions la Chose.
Oui la Chose, c'est le terme exact ! Et pour cause, c'était un grand pas dans l'inconnu. Personne ne m'avait expliqué cette chose, hormis Difool ^^ Pas un prof, pas un parent, pas un ami. Des rumeurs m'étaient parvenues aux oreilles, c'est tout. Au moment de se lancer, ce fut comme braver un interdit. Je ne savais pas trop ce que je faisais, elle non plus sans doute. Et puis ce petit plaisir est arrivé, comme une nouveauté. Tiens donc cela ressemble à ça... :-D


Je ne sais pas comment vous lisez cet article, comment vous le comprenez, comment vous le commenterai. Certains pensent peut-être que j'ai envie de me la péter ou de faire rigoler. Celles ou ceux qui ne connaissent pas ce que j'explique essaieront de décrypter. Mais qu'ils se rassurent, ils auront l'occasion de découvrir assez vite ce petit plaisir. Et pour cause...


Alors forcément il me fallait recommencer, pour comprendre cette chose. Mais il n'y avait plus de fille. Rester donc une solution que Difool me conseillait : le plaisir personnel. J'apprends donc par moi-même à contrôler ce plaisir pour qu'il passe de petit à grand. Et comme un gosse qui fume sa première cigarette, je le fais en cachette. L'impression d'être coupable. J'ai toujours cette impression d'ailleurs. Pourquoi ? Je me pose la question sans trop avoir la réponse. J'ai honte d'avoir du plaisir, phrase bizarre n'est-ce pas.


Là tu te dis peut-être « il va trop loin », « je m'en fou de sa vie sexuelle ». Possible, rien ne t'oblige à continuer cet article. Maintenant comme je sais que tu es un voyeur (ou une voyeuse !), suis-moi pour essayer de comprendre ma chose !


Et puis une fille va arriver. Celle avec qui je vais véritablement découvrir comment cela se passe. D'autres suivront avec plus ou moins de succès (surtout moins ^^). Parfois ce sera pour une soirée, une nuit ou un week-end. Mais sans jamais tricher, j'essai de rester franc avant de faire cette chose, parce que je sais que ce sujet reste tabou.
Il me faut maintenant essayer d'expliquer pourquoi ce sujet est-il tabou, pourquoi beaucoup le font en cachette ou en parle avec un sourire en coin et des yeux pétillants ?


L'orgasme, mot qui vient du grec orgân signifiant bouillonner d'ardeur. C'est une définition de wikipédia et elle n'explique pas grand chose. Je vais donc faire avec mes mots !
Pour moi c'est sans aucun doute le plus grand plaisir de la vie. Certains vont peut-être me dire que non, qu'il y a d'autres choses. Je ne suis pas d'accord, rien ne remplace un orgasme, le moment de plaisir extrême. Une journée sans ce plaisir est limite une mauvaise journée pour moi ! C'est tellement un plaisir facile, pas besoin d'être riche ou super beau gosse ! C'est une sensation que l'on ne retrouvera pas dans un repas avec ses amis ou dans le sport. Parce que là il n'est plus question de penser au boulot, à la famille, aux amis ou aux emmerdes. L'orgasme c'est carpe diem, c'est pleinement profiter de l'instant présent. Oui à la vie !
Là j'envie les filles. Parce que nous les garçons c'est quelque chose d'assez simple, de parfois assez rapide. Chez elle c'est tellement différent. La première fois qu'un garçon voit ça, cela peut même paraître flippant. Surtout quand elle se met à trembler ou est proche de tomber dans les pommes. Non, je vous promets qu'elle aime cela en plus !


Alors c'est donc ça ma vie sexuelle ? Oui en partie ! J'ai essayé de bien choisir mes mots pour ne pas tomber dans le vulgaire. Parce que ce sujet reste tellement tabou (un peu à mon étonnement) qu'il est difficile de l'évoquer. Pourtant la vie c'est le sexe ! Et puis le sexe, c'est la vie...


PS : je ne suis pas un pervers ou un malade de sexe ^^ Mais j'apprécie la chose comme beaucoup (même si ceux-ci n'osent pas toujours l'avouer !) Au plaisir !

 

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Autre
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 19:56

1999478813_2.gifJe sais, ça fait trois années où je joue à mi-temps, voir moins. Mais voilà cette fois c'est pour de bon. Pas de match, pas d'entraînement, plus rien. L'ESSOR et moi, l'histoire se termine.
Ça avait pourtant démarré à mon insu. Alexandre voulait aller jouer en club, moi je suis (comme dab dirait certains !). Les débutants et ses plateaux... Puis viennent les années poussins et benjamins. Sans aucun doute les années où on était les meilleurs ! - 13 ans, - 15 ans, le début des matchs le dimanche matin et des entraînements en fin d'aprem. C'est déjà le temps de la réflexion par rapport au foot. Puis la première année en 18 ans, sans doute ma meilleure. Non pas au niveau du jeu, parce qu'à 9 contre 11 c'est toujours plus difficile. Mais au niveau de l'ambiance. On joué pour le plaisir, pas pour le résultat (en même temps on perdait tous nos matchs avec plus de cinq buts d'écart ^^). Coach Yannick !


Puis la fin de la 18 ans et les seniors. Le temps fait son oeuvre : de la débutant au 18 ans première année on est tous ensemble. Et puis après les meilleurs vont en A, les autres en B ou en C voir en D et E. Beaucoup de ceux avec qui j'ai commencé ont arrêté depuis très longtemps, d'autres ont repris.


Reste que l'ESSOR me paraît très différent d'avant. Une ambiance spéciale. L'histoire se termine donc sans regret. Elle fut belle, occupant mes mercredis et mes samedis. Me reste des centaines de souvenirs, de personnages avec qui j'ai joué ou que j'ai rencontré. Et puis il me reste toujours ce plaisir de jouer au foot et c'est sans doute cela qui va le plus me manquer...

 

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Sport
commenter cet article
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 19:46

99F

1990395507_small_1.jpgRegarder moi cette boîte à merde. Celle dont sorte les 3/4 des idées pourries de ce monde.
Télévision, ça rime avec con. La télé ça rend con. Le J.T, les séries, les émissions. Et toute cette merde nous infecte, un par un. On regarde un peu, beaucoup. Et on devient stupide. On croit ce que l'on regarde. Mais on ne regarde pas à côté de nous. "T'as vu ce qui s'est passé, quelle catastrophe, comment quelqu'un peut faire quelque chose pareil ?" A mon avis il a du regarder la télé. Pas un jour sans que le journal nous expose une histoire horrible, avec ses quelques morts innocents. Mais pas un jour ne se passe sans que les séries et les films nous donne des idées sur comment faire du mal.


"Avec tout ce qu'on voit" Phrase stupide. Vous ne voyez rien, vous gobez. Alors vous ne faîtes plus confiance au voisin, au copain et surtout pas aux inconnus. Ça pourrait tellement être un assassin, ou un violeur, ou un voleur... Les idées racistes, d'intolérance, de repli sur soi...


Tu fais quoi ce soir ? Je matte la télé ! Mais pourquoi donc ? Tu ne vois pas tout ce qu'il y a à faire autour de toi. Tous ces gens à découvrir, toute cette nature à explorer. Non, non et non je préfère regarder ce feuilleton policier aux assassins déjà arrêtés par avance par ton commissaire préféré. Et même si je l'ai déjà vu !


La télé te dit comment tu dois être, ce que tu dois voir et surtout penser. Publicité. Cela ressemble à une insulte, ça pourrait même l'être. C'est cette marque là que tu dois consommer, c'est ce levis là qui est à la mode, c'est ce yaourt qui est bon. Et pour bien que tu comprennes on va te marteler cette idée : affiche, spot et surtout bouche à oreille. "T'as vu ce nouveau MP3 ? Ce nouveau téléphone ? Cette nouvelle console ?"


Non, je ne veux pas la voir. Mais malheureusement je suis comme tout le monde. Je ne peux y échapper. Hormis à m'enfuir (réflexion sur le long terme). Alors ce soir je vais sans doute regarder le match de foot un coca à la main, et demain je vais sans doute me mater un film. Surtout au moment de choisir dans le supermarché je prendrai peut-être la marque tant demandée, parce que je suis comme tout le monde. (?)

Repost 0
Published by milevjeryleron - dans Cinema
commenter cet article

Plus De Blogs