1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:22

Robert Wise, West Side Story, une comédie musicale très bonne, adaptation de Roméo et Juliette à New York, film au dix oscars. Avec Tony (Richard Beymer), membre des Jets et Maria (Natalie Wood), sœur du chef des Sharks, qui tombent amoureux. Musique de Leonard Bernstein.

Note : 15/20

 

Privilégier la V.O.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:22

Alan J. Pakula, L’affaire pélican : 15.Julia Roberts et Denzel Washington pour un thriller qui met en cause la CIA et la maison blanche, rien que ça ! Très sympa.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:22

Alain Resnais, Smoking/No smoking (1993) : 14,5/20. Avec Pierre Arditi et Sabine Azéma.

Le début d'un film. Et 6 fin possible. Puis 6 autres fins. Comment résumer ? Disons que la conclusion de ce film est que le moindre choix que nous faisons détermine notre vie. Ca en ferait presque peur !
Arditi et Azéma sont grandioses, jouant seul les multiples rôles. Les histoires sont parfois drôles, parfois tristes, parfois moyennes. Mais toutes ont quelque chose. Le plus surprenant est que près de 5 heures de film sans s'ennuyer.
César du meilleur film 1994.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:21

Red

Robert Schwentke, Red (2010) : 13,5/20. Avec Bruce Willis, Morgan Freeman et John Malkovitch.

 

 

Gros casting pour ce film d'action, mettant en scène des retraités extrêmement dangereux. Une histoire d'ancien de la CIA à qui l'on veut la peau pour une vieille histoire au Guatemala. Pourquoi ? Parce que le vice-président est concerné !

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:21

Sin City. Je partais avec pas mal d'appréhension. Adaptation d'un Comic-book, oeuvre notamment de Tarantino. Soit on aime, soit on déteste. Pour moi ce fut la première solution. Petit chef d'oeuvre, tant au niveau de la forme que du fond. Le (ou plutôt les) scénario détonne. Les acteurs sont vraiment étranges. Beaucoup de violence, de vengeance, de prostitués, de flics véreux. J'ai adoré. 16/20

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:21

Alain Resnais, On connaît la chanson (1997) : 14,5/20. Avec Jean-Pierre Bacri, Agnès Jaoui, André Dussolier, Sabine Azéma et Pierre Arditi.

 

 

Des histoires d'amour qui se font et se défont à Paris. La spécificité du film est d'y inclure énormément de chanson française, que les acteurs entonnent en play-back. Pas mal d'humour aussi. César du meilleur film (en plus de 6 autres).

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:21

Alain Resnais, Mon oncle d'Amérique (1980) : 15,5/20. Avec Gérard Depardieu, Roger Pierre et Nicole Garcia.

Trois histoires. Trois drames. René, fils de paysan, fait carrière dans le textile. Jean, bourgeois né sur une île, fait une grande carrière dans l'administration publique. Janine a choisi le théâtre. Deux ont dû lutter face à leurs parents, les trois rencontrent des problèmes de couple. Resnais présente ces trois histoires sous un angle scientifique, avec le professeur Laborit qui tente d'expliquer le comportement humain à l'aide des trois cerveaux.
Film étonnant, plutôt dramatique, très original. Grand prix du Jury à Cannes.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:20

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux : 15. Ah Scarlett. Réalisé par Robert Redford, qui, avec Christine Scott Thomas ont une belle aventure. L’histoire débute fort, un accident de cheval pas comme les autres. Le reste est une histoire simple, fait de nature et de gentillesse. Enfin, la raison l’emporte sur le cœur, cruel dilemme.

 

Scarlett Johansson, pour son premier rôle, crève l’écran.  

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:20

Alain Corneau, Tous les matins du monde (1991) : 12/20. Avec Jean-Pierre Marielle, Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu et Anne Brochet.

 

 

Tiré d'un roman, l'histoire du compositeur français Monsieur de Sainte-Colombe décrite par un compositeur contemporain, Marin Marais. Le premier perd sa femme alors qu'il est absent et décide de consacrer chaque minute de sa vie à la musique. Condition de vie janséniste.
Scénario très limité, et il faut aimer la viole. 7 Césars, dont le meilleur film.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 12:20

Série Noire, le plus noir de tous, avec Marie Trintignant pour son premier grande rôle, Myriam Boyer, la mère de Clovis Cornillac, Bernard Blier, le père de l’actuel réalisateur, et surtout Patrick Dewaere, dans un rôle qui lui colle à la peau. Par Alain Corneau, qui réalisa Stupeur et Tremblement. L’histoire d’un mec malchanceux, jusqu’au bout, un peu schizophrène, et totalement perdu. Je me suis reconnu, à une certaine période.

 

 

Note : 16/20

Partager cet article
Repost0

Plus De Blogs