2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 12:19

C’est l’occasion d’un premier bilan. Il ne sera pas complet pour une raison essentielle : cela ne fait qu’une semaine que je suis de retour en France. Je vais d’ailleurs séparer mon analyse en deux parties.

Tout d’abord les premières semaines, en Allemagne. J’ai été surpris, voyez-vous. Je ne pensais pas que ça serait aussi facile. Et aussi bonifiant. Pour tout vous dire, j’ai l’impression d’un grand soulagement. Facebook me stressait. C’est con n’est-ce pas ! Mais à chaque fois que je voyais un ordinateur, je l’allumais. Et je me connectais quasi-rituellement, automatiquement, à Facebook.

Pourquoi ? C’est une bonne question. J’ai l’impression que Facebook est une sorte de drogue. Je devais aller sur le site pour voir ce que faisaient les gens. Faisaient-ils des choses intéressantes ? Ce serait mentir que dire que la majorité des informations que je lisais valait le coup d’œil. Mais au milieu de tout ce défilé de statuts ou liens, je voyais parfois quelque chose qui me faisait rire ou sourire. Quelque chose qui m’intéressait et que je lisais avec attention. Cependant, à chaque fois que je restais plusieurs (dizaines de) minutes sur le site, je partais avec un drôle de sentiment. Celui d’avoir perdu un peu de mon temps.

Mon départ m’a donné du temps libre, c’est là l’essentiel. Du temps que je consacre à d’autres choses. Et c’est également le point positif à tout cela : l’information intéressante que je pouvais voir sur Facebook, je la retrouve par moi-même. Pas forcément la même, mais d’autres. Quand je fréquente le web, j’avoue passer un temps fou sur les sites d’information (une autre drogue mais on y reviendra). Mais hormis cela, Fb et le blog, j’allais peu à l’aventure. Depuis les choses ont un peu évolué et j’ai notamment pu lire un peu plus de récits de personnes rencontrées au cours du périple par exemple. J’ai continué à me renseigner sur les informations sur ma thèse. Et puis j’ai lu, des bouquins, des vrais. J’ai regardé des films. J’ai fait du sport. J’ai bossé mon allemand ! Ach so !

 

De retour en France j’avoue avoir un peu douté. Je rappelle que je n’ai pas de téléphone. Et Facebook était mon (quasi)seul moyen de communication avec le monde extérieur, et notamment mes ami(e)s. Cependant ceux-ci se sont également adaptés à mon exil. C’est là quelque chose d’essentiel, vous ne pouvez pas quitter le site sans donner une adresse mail ou un autre moyen de vous contacter, à moins de vouloir vous replier sur vous-même. Pour moi, le téléphone fixe et le mail sont mes deux possibilités de contact, avec bien sûr la venue directement à mon domicile. L’avantage du blog c’est aussi que les personnes qui n’avaient pas vu que je partais sont venues aux infos. Certains m’ont même contacté directement par mail via le blog.

 

Je ne pense pas revenir sur le site. Plus l’envie. Plus l’enthousiasme comme lorsque je l’ai connu. Une sorte de séparation à l’amiable. Merci d’être venu m’a-t-il dit, en espérant que l’on se revoit. Alors j’ai fait comme lors de toutes mes séparations, j’ai fait semblant d’y croire. Tout en sachant au fond de moi que les au revoir sonnent souvent comme des adieux. Il m’a remercié pour les services rendus. Il faut dire que j’en ai amené des personnes à te rencontrer. Je t’ai imposé, parfois sans ménagement, auprès de mes ami(e)s, de mes proches. Et voilà que c’est moi qui te quitte. Les autres ne comprennent pas. Ils se sont attachés à ta présence. Pas grave, je ne leur impose pas une séparation avec toi, ni de choisir entre nous deux. Ils te verront de leur côté, et puis, ils viendront me voir aussi, de temps en temps. C’est normal, c’est une séparation. Merci pour tout Facebook, et bonne continuation.

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 10:19

De retour dans le Pas-de-Calais (n’hésitez pas à passer me voir !), il convient cependant de terminer le récit de mon périple allemand. Et cela par une dernière ville, Freibourg, qui sera sans doute la prochaine université d’Alba (la cote est à 1,70 contre 2,30 pour Ratisbonne, 6,50 pour Constance et 12 contre 1 pour Munich). La raison est simple, c’est la ville la plus charmante des quatre cités (signalons le jeu de mot).

Fribourg (en français), à 15 kilomètres de la frontière, ville de naissance de Corneille (le chanteur), française pendant 30 ans au XVIIème siècle est une ville verte. Le premier éco-quartier du monde fut aménagé ici, en 1996, sur l’ancienne base militaire française. Les vélos sont tellement nombreux que certaines rues leur sont interdites. Abritant l’une des principales usines européennes de panneaux photovoltaïques, la ville a également un maire qui est membre du parti grüne, le parti vert allemand.

Le côté nature fut d’ailleurs un des plus grands plaisirs que nous ayons eus, avec la montée à travers la forêt du Schlossberg, 470 mètres d’altitude en plein centre-ville. On l’a joué un peu aventuriers, en se trompant de chemin et en allongeant le parcours de 45 minutes (le parcours d’origine est de… 5 grosses minutes !). Lors de notre marche dans le Schlossberg, nous étions souvent dépassés par des joggeurs qui profitaient des pentes escarpées pour s’entraîner. A notre droite, des vignes descendaient vers le centre-ville, chose rare.Freibourg (9) Arrivés en haut, une vue magnifique pour un coucher de soleil qui l’était tout autant, tombant sur les Vosges et la Forêt Noire.Freibourg (10)

L’atmosphère qui règne en ville vous donne envie de vous asseoir au milieu de l’Augustinerplatz, rejoignant ainsi la centaine d’étudiants posés là, discutant de leurs études, de la ville ou du monde qui les entourent. En tendant l’oreille vous pouvez entendre au loin le clapotis de l’eau des canaux, longs de 15 kilomètres, qui servaient autrefois à acheminer l’eau potable et à lutter contre les incendies.

La Münterplatz est l’endroit le plus visité. La cathédrale majestueuse et la Kaufhaus toute de rouge vêtue attirent indubitablement le regard.Freibourg (3) Malheureusement, il y a un hic. La publicité, omniprésente, surtout sur les plus beaux bâtiments. Ainsi la porte de la ville héberge un… Mc Donalds, voisin de Nike. Un peu plus loin c’est Burger King qui montre ses couleurs (plus de photos ici).Freibourg (6)

Le surlendemain, en compagnie de notre couchsurfeur, nous avons découvert le Flückigersee, le grand lac à l’Ouest de la ville, où les nageurs se succédaient pour tenter d’échapper aux 30°C. Un pique-nique en compagnie de dix filles (j’étais gâté !) qui se révéla très sympa. Comme la ville dans son ensemble. Et j’ai comme l’impression que ce ne sera pas ma dernière visite.Freibourg (12)

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 10:48

Bienvenue dans le Bade-Wurtemberg, le land allemand le plus méridional. Peuplé par 80 000 habitants, il tire son nom de l’Empereur romain Constance Chlore (rien à voir avec la piscine municipale).

Pourquoi aller à Constance ? Pour son université. Alba hésite toujours entre trois universités, et Constance fait partie des choix potentiels. Bon, à première vue, les bâtiments sont très soviétiques (bâtis dans les années 70) et l’architecture on ne peut plus originale.Constance (6) Cependant, à l’intérieur, l’ensemble est plutôt sympa, les laboratoires ont l’air perfectionné et les amphithéâtres ont vue sur… le lac.

Oui, c’est là le point fort de la ville, et aussi de l’université. Le lac, à 500 mètres à pied. L’un des plus grands lacs d’Europe. Ça joue sur les activités sportives. Beach-volley, accrobranche, kite-surf et même voilier ! J’avoue avoir été jaloux de tant d’activités pour les étudiants ! Ceux-ci se rassemblent d’ailleurs après les cours sur… la plage du campus ! On y croise notamment quelques nudistes (bizarres ces Allemands !).Constance (7)

Pour le reste, la ville vaut un coup d’œil léger. Assez bourgeoise (un lac + la présence de la Suisse sur l’autre berge) et quelques bâtiments à l’architecture classique. La vue du haut de l’église est sympa.Constance (5) Mais notre plus grand plaisir fut de flâner le long des berges, main dans la main.ConstancePour plus de photos, c'est ici !

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 05:12

Ca y est ! Le tiers de la bible est lu ! 450 pages, pas une mince performance en soi. Aujourd’hui, ce sont les deux livres de Samuel qui sont au programme, avec notamment le célèbre épisode de David contre Goliath. Mais pas que ! En voici un résumé, avec en vert les moments les plus connus, et en rouge les moments les plus surprenants.

Le premier livre de Samuel

Anne, stérile, fait un vœu à l'Éternel. Elle enfante Samuel (Dieu l'a exaucée). Les fils d'Héli, le sacrificateur ont péché. Dieu annonce à Samuel le châtiment d'Héli et la réprobation de sa famille. Israël est battu par les Philistins qui possèdent maintenant l'arche de Dieu. Héli meurt en apprenant la nouvelle. Les Philistins sont punis pour avoir dérobé l'arche. 5, 12 : Et les hommes qui ne mouraient point, étaient frappés d'hémorroïdes. 6, 4 : Quelles offrandes lui payerons-nous pour le délit ? Et ils répondirent : D'après le nombre des princes des Philistins, cinq hémorroïdes d'or.

Il la confie aux Beths-Shéminites, qui sont également punis pour avoir regardé dans l'arche. 6, 19 : Et il frappa dans le peuple, 50 070 hommes.

Les Israélites renoncent à l'idolâtrie. Prière de Samuel et victoire contre les Philistins. Samuel juge le peuple d'Israël.

Perversité des fils de Samuel. Les Israélites demandent un roi malgré sa mise en garde. Samuel consulte l'Eternel. Saül est choisi et sacré roi, puis présenté au peuple. Il délivre la ville de Jabès et est proclamé roi à Guilgal. Samuel se démet de sa charge et il rappelle la supériorité de l'Éternel.

Nouvelle guerre avec les Philistins, Saül, infidèle, est rejeté par Dieu. Jonathan, son fils, attaque les Philistins seul et est défait. Saül, téméraire, est envoyé pour détruire Amalek. 15, 3 : fais mourir et les hommes et les femmes, et les jeunes enfants et ceux qui tètent. Mais Saül épargne une partie du bétail pour l'offrir en sacrifice à Dieu. Il est repris par Samuel et rejeté par Dieu. Saül déchire le manteau de Samuel. 15, 33 : Et Samuel mit Agag en pièces.

Samuel envoyé pour oindre David, alors que Saül est tourmenté par un mauvais esprit. David l'assiste. Nouvelle guerre contre les Philistins, David tue Goliath. 17, 50 : ainsi David, avec une fronde et une pierre, fut plus fort que le Philistin.

David-et-Goliath--Le-Caravage.jpg Le Caravage, David avec la tête de Goliath, 1610, huile sur toile, 125 x 101 cm, Galerie Borghèse, Rome

Amitié de David et Jonathan, haine de Saül contre David. David épouse Mical, fille de Saül. Cependant Saül lui veut toujours du mal, David est sauvé par Jonathan, puis par Mical. Il se réfugie avec Samuel. A nouveau sauvé par Jonathan, il s'enfuit auprès du roi de Gath. Il se retire finalement dans une caverne, avec ses partisans. Saül fait massacrer Achimélec, les sacrificateurs et les habitants de Nob. Seul Abiathar fuit pour rejoindre David. Ils délivrent les habitants de Keila mais seront bientôt trahis par eux. David épargne la vie de Saül dans la caverne d'En-Guédi et se prosterne a ses pieds. Celui-ci reconnaît alors l'innocence de David.

Mort de Samuel. Nabal refuse des vivres à David. Il meurt (25, 37 : et il devient comme une pierre). Abigail et Achinoam deviennent femmes de David. Celui-ci épargne une nouvelle fois la vie de Saül au coteau de Hakila. Saül reconnaît ses péchés.

David se met sous la protection du roi de Gath, mais il est renvoyé à la veille du combat contre les Israélites. David poursuit les Amalécites et reprend le butin de Tsiklag. Partage entre tous les soldats, même ceux qui n'ont pas combattu 30, 24 : ils partageront ensemble.

Les Israélites sont défaits par les Philistins à Guilboa, mort de Saül et de ses fils.

 

Le second livre de Samuel

David apprend la mort de Saül et de Jonathan, il mène le deuil pour eux.

Il se rend ensuite à Hébron où il est fait roi de Juda. Ishbosheth, fils de Saül, est établi roi d'Israël. Bataille entre les gens de David et ceux de Saül, entre Joab et Abner, qui sont frères. Abner est battu par les gens de David. Il tue son autre frère Asael.

Guerre entre David et Ishbosheth, Abner abandonne le second pour le premier. Joab le tue, car il avait tué son frère. David mène deuil pour lui. Mort d'Ishbosheth. David punit les meurtriers : 4, 12 : Et David donna ordre à ses gens, qui les tuèrent, et leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent.

David est reconnu roi par toutes les tribus, il s'empare de Jérusalem et défait les Philistins. 5, 7 : Mais David prit la forteresse de Sion ; c'est la cité de David. L'arche est amenée à Jérusalem, placée dans la cité de David.

Dieu empêche David de lui bâtir un temple, son fils le fera.
David soumet les Philistins, les Moabites, les Syriens de Damas, les Iduméens.

Méphibosheth, fils de Jonathan, petit-fils dd Saül, est accueilli par David, qui lui rend les biens de son père. Défaite des Ammonites et des Syriens.

David provoque la mort d'Urie pour pouvoir recueillir sa femme Bath-Shéba. Il lui fait un enfant. Nathan, envoyé par Dieu, le reprend. David se repent, il est pardonné, mais reste châtié. L'enfant meurt. Il lui fait un nouveau fils, Salomon. Prise de Rabba.
Ammon, fils de David, aime sa sœur Tamar. 13, 14 : Il lui fit violence et coucha avec elle. Absalom, son frère, tue Ammon, et s'enfuit.

Joab convainc David de rappeler Absalom. Celui-ci gagne le peuple d'Israël et se fait roi. David doit s'enfuir de Jérusalem. Shimei maudit David, celui-ci refuse de se venger. Cushai aide David de l'intérieur, donne des mauvais conseils à Absalom. Défaite de son armée, Joab tue Absalom. David pleure son fils. Le peuple le ramène, lui fait passer le Jourdain. David pardonne Shimei, Mephibosheth.

Dispute entre les gens d'Israël et ceux de Juda. Sédition de Shéba, et des hommes d'Israel. Joab tue Amasa et se fait livrer Shéba. 20, 22 : Et ils coupèrent la tête de Shéba.
Famine de trois ans, vengeance des Gabaonites sur sept descendants de Saül. Nouvelle guerre contre les Philistins. Dernier cantique de David. Recensement, 800 000 hommes de guerres de ceux d'Israël, et 500 000 de Juda.

 

Bilan : Grand changement !  Tout d’abord le livre a repris beaucoup d’intérêt. L’histoire est prenante, les retournements de situation sont nombreux et variés, moins de descriptions, plus d’action.

Ensuite David est un prophète miséricordieux. Il refuse de se venger à de nombreuses reprises, épargne Saül deux fois, pardonne plusieurs fois à ceux qui lui ont voulu du mal. Attention, ça ne l’empêche pas de faire des erreurs (adultère meurtrier). Mais j’ai trouvé là une image plus conforme à l’idée que j’avais des prophètes. La suite, ce sera le livre des Rois avec notamment la présence de Salomon.

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 05:09

Juillet 2009, septembre 2010, par deux fois, lorsque vous entriez l’expression « trou du cul » sur google vous arriviez sur la page personnelle de Nicolas Sarkozy. C’est ce qu’on appelle le google bombing. Ainsi, « incapable de gouverner » amenait récemment au site de campagne de Francois Hollande, « magouilleur » vers la page de Jacques Chirac et bien sûr « fils à papa » Jean Sarkozy.fils à papa jean sarkozy Encore maintenant, en tapant trisomique, vous avez une photo de Nicolas Sarkozy.

nicolas sarkozy trisomique Bon, cela peut amuser. Mais Google et ses recherches m’amusent beaucoup moins quand il s’agit du google suggest. Vous savez, les suggestions qui viennent automatiquement lorsque vous tapez six lettres sur le moteur de recherche. Très pratique quand vous recherchez quelque chose près de chez vous. Je tape Ociné, et on me propose Maubeuge, Dunkerque et Saint-Omer.

Le problème concerne les personnalités. En France notamment. Ainsi Ségolène Royal est…ségolène royal est une pouffiasse, folle

Oui, Ségolène Royal ne doit pas apprécier. Les Français ont aussi beaucoup tendance à s’intéresser à la religion de leurs politiques, et notamment à voir des juifs et des francs-maçons un peu partout. Théorie du complot quand tu nous tiens…francois hollande juif franc macon

Nicolas sarkozy juif franc maconjean marc ayrault juif franc macon En dehors des personnalités, il y a les sportifs. Et là, on recherche plutôt des musulmans.

frank ribéry musulmanzidane musulman

Bon, il n’y a pas que chez nous. Ainsi Angela Merkel doit apprécier la filiation qu’on lui prête…

angela merkel adolf hitler Quand à Barack Obama…

barack obama ben laden

Mais il y a pire. Quand google vous fait des suggestions racistes.

les noirs inférieurs moins intelligent que les blancsjuifs radins riches terroristesles africains moches singes

Les Allemands ont même le droit à Adolf qui est cool…

adolf hitler cool 

Oui, google, il faut arrêter tes suggestions. La raison, c’est malheureusement que ces requêtes sont les plus tapées par les utilisateurs du moteur de recherche. Que penser de mes concitoyens… ? Parfois, je perds foi en l’humain.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 11:31

Nouveaux épisodes de la Bible, pas forcément les plus connus. Le livre de Josué peut vous dire quelque chose de nom, de même pour les juges. Pour le livre de Ruth je doute un peu, étant donné qu’il fait 4 pages et qu’il n’y a rien de vraiment intéressant à retirer de celles-ci.

Je vous fais un résumé un peu plus rapide que d’ordinaire, la faute à un intérêt un peu plus faible dans ces épisodes. En vert, les moments les plus importants, en rouge les moments les plus étranges.

 

Le livre de Josué

Dieu promet à Josué de l'assister. Ses espions sont accueillis et sauvés par Rahab, à Jérico. Passage du Jourdain. Douze pierres retirées du fleuve pour servir de monument. Circoncision du peuple, et Pâque célébrée dans le camp de Guilgal.

Prise de Jérico. Acan a pêché (vol d'un manteau), ce qui provoque l'échec des Israélites devant Ai. 7, 25 : Et tous les Israélites l'assommèrent de pierres. Ils les brûlèrent au feu, et ils les lapidèrent.
Prise d'Ai, création d'un autel sur le mont Ebal. Ligue des rois cananéens contre Josué. Les Gabaonites obtiennent, par ruse, un traité d'alliance (ils font les pauvres venant de très loin). Grande victoire de Josué sur les cinq rois coalisés. Prise de diverses villes au sud, toujours en les « faisant passer au fil de l'épée », il n'en laissa échapper aucune.
Victoire au nord, prise et destruction de Hatsor, extermination des Anakites. Partage de la Terre Promise et du pays de Canaan entre les différentes tribus. Balaam est tué.

Jérusalem reste aux Jébusiens, qui y ont habité avec les enfants de Juda jusqu'à ce jour.

Les deux tribus qui ont leur foyer au-delà du Jourdain dressent un autel au bord du fleuve.

Mort de Josué, 110 ans.
 

 

Le Livre des Juges

 Des juges jugent les Israélites. Nouvelle guerre. Gédéon remporte plusieurs victoires. Abimélec domine pendant 3 ans le pays. Les Israélites servent d'autres Dieux, ce qui explique leur malédiction. Les Philistins et les Ammonites oppriment le peuple. Histoire de Samson qui juge Israël pendant 20 ans, trahi par Délila, les Philistins lui crèvent les yeux. Il meurt en se vengeant de ses ennemis.
Les gens de Guibea abusent de la femme d'un vieillard. 19, 29 : Il prit un couteau, saisit sa concubine, et la coupa membre par membre en douze parts, qu'il envoya dans tout le territoire d'Israël.

Le Livre de Ruth

Rien


Bilan : J’avoue que mon intérêt pour ces trois livres fut des plus réduits. Je dirais presque que je me suis ennuyé. Moins d’Histoire, plus de petites histoires. Le livre des Juges m’a semblé particulièrement long. Il n’y a pas de prophète, peu de dialogue avec Dieu. Les Israélites sont livrés à eux-même et n’agissent pas forcément de la meilleure des manières. Mais personne n’est là pour les guider. Il faut attendre le prochain épisode, avec Samuel et David.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 10:51

Dimanche dernier, vous n’êtes pas allés à la messe ! Je le sais, pas besoin de faire l’innocent. Bon, faute avouée à moitié pardonnée. Et puis vous n’avez pas tout perdu, puisqu’aujourd’hui je vous offre une session de rattrapage, avec les trois derniers livres de Moise, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome. Je rappelle les codes couleurs que je fais spécialement pour ceux qui n’ont pas envie de tout lire : en vert les moments les plus connus, en rouge ce qui peut choquer.

Résumé

Le Lévitique

Troisième livre de Moise

Ordonnances et règles touchant les holocaustes, les oblations, les sacrifices de prospérité, les sacrifices pour les péchés commis par erreur...

Aaron et ses fils sont consacrés par Moise. Nadad et Abihu, les fils d'Aaron sont consumés par l'Éternel après une erreur pour un sacrifice.

Liste des animaux purs et impurs, qu'ils ne peuvent pas manger : le porc, le lapin, le lièvre, la grenouille...

Une femme enceinte enfantant un mâle est souillée sept jours, elle doit rester 33 jours à se purifier, avec interdiction d'aller aux sanctuaires. Si elle enfante une fille, c'est le double.

Loi sur la lèpre et sur la souillure de l'homme et de la femme : 15, 18 : quand une femme et un homme coucheront et auront commerce ensemble, ils se laveront dans l'eau, et seront souillés jusqu'au soir.

Le bouc émissaire, il emporte avec lui toutes les iniquités du peuple dans le désert.

Défense de manger le sang. Interdiction de découvrir la nudité de tes parents, de tes petits-enfants et de tes proches. 18, 22 : Tu ne coucheras pas avec homme, comme on couche avec une femme ; c'est une abomination. Interdiction de coucher avec une bête.

19, 18 : Tu ne te vengeras point. 19, 27 : et tu ne détruiras point les coins de ta barbe. 19, 28 : et vous n'imprimerez point de caractères sur vous. 19, 32 : Lève-toi contre les cheveux blancs, honore le vieillard.

Loi sur les sacrificateurs, 21, 9 : si une fille de sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père ; elle sera brûlée au feu.

Tous les hommes qui ont un défaut (bossu, tâche à l'oeil...) ne s'approcheront point de l'autel.

Lois sur les esclaves : 25, 45 : vous pourrez aussi acheter des enfants des étrangers.

Menace de Dieu 26, 14 : si vous ne m'écoutez pas 26, 16 : je ferai venir sur vous la terreur, la consomption, la fièvre... 26, 25 : j'enverrai la peste au milieu de vous... 26, 38 : vous périrez parmi les nations et la terre de vos ennemis vous dévorera.

 

Les nombres

Quatrième livre de Moise

Les Lévites, descendants de Levi, et d'Aaron, servent pour le Tabernacle. Les lépreux sont mis hors du camp. Loi sur les eaux de la jalousie.

Les Israélites quittent le désert du Sinaï. Nouveau murmure du peuple à Thabéera. 11, 1 : L'Éternel l'entendit, et sa colère s'embrasa, et le feu de l'Éternel s'alluma parmi eux et dévora l'extrémité du camp. 11, 33 : Et l'Éternel frappa le peuple d'une très grande plaie.

Aaron et Marie murmurent contre Moise, l'Éternel la frappe de la lèpre. Moise prie Dieu de la guérir.

Douze espions sont envoyés en Canaan, ils rapportent que la terre est bonne mais le peuple robuste. Nouveau murmure du peuple, qui pense repartir en Égypte. Josué et Caleb prennent la parole pour les convaincre d'entrer dans le nouveau pays. Dieu est en colère contre ce peuple qui ne le croit pas. 14, Tentative de lutte contre les Amalécites et les Cananéens, les Israélites sont taillés en pièces.

Le violateur du sabbat sera puni de mort 15, 35 : Alors l'Éternel dit à Moise : Cet homme sera puni de mort, que toute l'assemblée le lapide hors du camp.

Rébellion contre Moise, les rebelles sont engloutis par la terre. Nouvelle plaie contre le peuple, 14 700 morts. Aaron réussit à arrêter la plaie envoyée par l'Éternel.

Mort de Marie, puis de Aaron. Israël pleure pendant 30 jours.

Murmure du peuple, Moise fait jaillir de l'eau du rocher.

Le roi d'Edon refuse le passage à travers son pays. Les Israélites l'emportent sur le roi cananéen d'Arad, puis sur les Armoréens et le roi de Bassan.

Punition contre les murmures du peuple : 21, 6 : Et l'Éternel envoya des serpents brûlants, qui mordirent le peuple, en sorte qu'un grand nombre d'Israélites moururent. Moise les sauve avec un serpent d'airain.

Balak, roi de Moab, veut maudire les Israélites, et en appelle à Moab, qui refuse. Celui-ci bénit les Israélites, écoutant l'Éternel.

Fornication des Israélites avec les femmes moabites, les coupables sont pendus. 25, 17 : Traitez en ennemis les Madianites, et tuez-les.

27, 8 : Lorsqu'un homme mourra, sans avoir de fils, vous ferez passer son héritage à sa fille.

Moise, averti de sa mort, reçoit de Dieu l'ordre de se choisir Josué pour successeur.

Quand une jeune fille ou une femme mariée fait un vœu, celui-ci peut être désavoué par son père ou son mari. Défaite des Madianites. 31, 17 : Moise : Maintenant donc tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui aura eu compagnie d'hommes.

Eleazar, le sacrificateur. Le butin est partagé. Les tribus de Ruben et de Gad prennent possession du pays de Galaad.

Frontière du pays, entre la mer et le Jourdain. 36, 1 : Défense aux filles qui héritent de se marier hors de leur tribu.

 

Le Deutéronome

Cinquième livre de Moise

Moise rappelle aux Israélites les épisodes précédents. Il supplie Dieu d'entrer sur la terre promise, Dieu lui promet qu'il la verra. Répétition du Décalogue, des ordonnances de Dieu...

17, 17, Le roi d'Israël : ne prendra pas non plus un grand nombre de femmes, de peur que son cœur ne se détourne ; il ne s'amassera pas non plus beaucoup d'argent et d'or.

Si ton enfant est rebelle, 21, 21 : Alors tous les hommes de la ville le lapideront, et il mourra.

Si un homme accuse une femme de n'être pas vierge au moment de leur rencontre et que cela est faux, il sera châtié. Mais si cela est vrai : Ils feront sortir la jeune fille à la porte de la maison de son père, et les gens de sa ville la lapideront, et elle mourra ; car elle a commis une infamie en Israël, en se prostituant dans la maison de son père. En cas d'adultère, les deux mourront.

Interdiction d'avoir des prostituées dans le royaume. Possibilité de divorce (24, 1).

La flagellation est une peine possible.

Moise confirme Josué dans sa vocation de conducteur d'Israël. Dieu lui annonce sa mort, il écrit un cantique. Moise va sur le mont Nébo pour y mourir, il voit la terre promise. On le pleure 30 jours.

 

Bilan

Deux points essentiels à ces trois derniers livres de Moise :

-          Le nombre de répétition est important. Le Deutéronome commence par 20 pages où Moise rappelle en quelque sorte les épisodes précédents. C'en est de même parfois avec le Lévitique. Cela peut ennuyer le lecteur.

-          La Bible devient un livre de guerre. Moise est le chef de l’armée, qui lutte à mort pour prendre possession de la terre. On ne fait pas de prisonnier, on achève les hommes sur le champ de bataille.

Il y a aussi des récurrences, comme un Dieu violent, qui punit les Israélites à de nombreuses reprises car ils n’ont pas confiance en lui. Dans le texte en rouge, vous avez trois choses étonnantes : l’utilisation de la lapidation (à tout va !), l’interdiction de manger du lapin et d’autres animaux (en plus du porc) et la possibilité du divorce.

La suite, c’est le livre de Josué, au prochain épisode.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 05:21

Pour comprendre la politique en Allemagne, il faut se souvenir d’une chose : 1933-1945. A partir de là, tout est différent.

Comme la France, l’Allemagne présente deux grands partis « traditionnels », à savoir deux partis qui se sont partagé le pouvoir depuis 1945 : la CDU/CSU (conservateur, droite) et le SPD (social-démocrate, gauche). Entre les deux, vous avez les libéraux (FPD, centre) et les verts.

Les Verts justement, c’est là la première grande différence avec la France. Le parti, créé en 1980, entre au parlement dès 1983 ! (pour les Verts français, il faut attendre 1997). Il a déjà participé à deux gouvernements SPD (sous Schröder, entre 1998 et 2005). En 2009, année des dernières élections au niveau national, ils ont obtenu 10,7% des voix. Soit 68 sièges !

Oui, c’est là une grande différence, le système politique allemand n’est pas favorable aux gros partis. En tout cas, pas dans la même mesure qu’en France (un système mixte à finalité proportionnelle, je ne développe pas, sinon je peux faire l’article dessus). Du coup les Verts obtiennent 10,9% des sièges et sont une force sur laquelle il faut compter. Le parti rassemble les écologistes en général, ainsi que beaucoup de mécontents.

Vous avez justement ici la seconde grande différence avec la France : les mécontents se tournent vers les Verts ou l’extrême-gauche (Die Linke). Et non pas vers l’extrême-droite, comme c’est fréquemment le cas en France. La raison est bien sûr l’histoire du pays. Les partis d’extrême-droite sont marginalisés (le NPD, le plus important, est toujours considéré comme un repaire de néo-nazis, et la chose a TRES mauvaise pub dans le pays, résultat aux dernières élections législatives nationales : 1,5% des votes, 0 député).

Après l’importance des Verts et l’absence d’extrême-droite, je veux évoquer l’extrême-gauche, Die Linke (qui se traduit par « la gauche » (!)). Le parti provient notamment des restes du parti communiste de l’ex-RDA. Ce qui peut expliquer ses chiffres en ex-RDA : 26,4% ! Aux dernières élections de 2009 pour le parlement, sur l’ensemble du pays, 11,9%, quatrième force du pays, 76 députés. A cette époque, alors que le SPD était en déroute, on se demandait jusque où l’extrême-gauche allemande pouvait aller. Apparemment, jusque-là. Depuis le parti a subi plusieurs scandales, une valse des chefs et les résultats aux élections régionales furent catastrophiques (2012 : 16% en Sarre, -5 points, moins de 5% en Rhénanie-Westphalie, exclu de parlement local). La faute à…

Le parti pirate allemand. Le parti qui pompe les électeurs de l’extrême-gauche, et peut-être même des Verts, à un très haut débit. Créé en 2006, ils ont d’abord participé aux élections du Bundestag (parlement) en 2009, réunissant 2% des suffrages. Mais depuis, il monte, il monte… En septembre 2011, 8,9% des voix pour les élections législatives de Berlin, 15 sièges au parlement régional (dans le même temps, Die Linke perdait 4 sièges par rapport à la fois précédente). En mars 2012, en Sarre, 7,4%, entrée au parlement régional (4 sièges). En mai 2012, en Rhénanie-Westphalie, 7,6%, entrée au parlement régional (20 sièges). Les sondages les donnent à 13% pour les prochaines élections législatives, qui auront lieu l’an prochain. Dans le même temps, leur grand frère suédois, l’original, plafonne à 2%.

Comme vous le voyez, au-delà du Rhin, les choses en matière de partis politiques diffèrent. J’avoue apprécier l’absence de l’extrême-droite et les tendances aux coalitions qu’ont les partis allemands. Le système proportionnel le permet, ainsi la CDU et le SPD ont gouverné ensemble entre 2005 et 2009. Une grande entente entre la droite et la gauche que j’ai du mal à imaginer dans l’Hexagone (ci-dessous, l'actuel parlement allemand).

Bundestag-en-2009--parlement-allemand-2009-CDU-SPD-Die-Link.png

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 05:52

L’expédition commence. Après avoir quitté la maison familiale au climat tendu, je suis maintenant assis à côté du grand-père d’Alba, au volant d’une… Kangoo. Oui, les Allemands ont acheté des Kangoos ! En tout cas, un ! Et nous dépassons plusieurs fois des Twingos !

Bon, je ne vais pas généraliser, les Allemands achètent avant tout allemand, BMW, VW et Audi surtout, sont ultra-représentés. Nous passons d’ailleurs par Ingolstadt, où le siège social d’Audi se trouve. Cette traversée du pays en voiture me satisfait beaucoup, ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir autant de paysages que l’on ne connaît pas. On les voit cependant à un rythme effréné, puisque nos pauses sont très limitées, et que la vitesse n’est pas toujours réglementée sur les autoroutes. Ainsi vous pouvez rouler à 200 km/h, si votre voiture vous le permet (en Kangoo, n'espérez pas !). Et leur taux de tués par conducteur ou milliard de km parcourus est inférieur aux nôtres (le fait d’avoir de meilleures voitures doit compter). Au cours de l’une de nos pauses, je peux apercevoir les charmes de la langue allemande.Bielefeld (1)

La dernière fois que j’ai traversé l’Allemagne, je l'ai fait d’Ouest en Est, pour rejoindre Berlin. Je me souviens d’une neige encombrante, de routes ultra-glissantes et d’une Ruhr interminable, où les usines étaient plus nombreuses que les arbres plantés le long des routes. Cette fois, c’est tout l’inverse, ou presque. Le temps est orageux, et les paysages sont d’un vert intense. Beaucoup de nature et peu de villes traversées. Depuis Munich jusqu’à Bielefeld, je ne vis que quelques usines que je peux compter sur mes deux mains. Et beaucoup de tracteurs. Pas forcément les paysages que j’avais imaginés.

Bielefeld (3)Bref, j’arrive à Bielefeld, où Laura nous accueille. Laura est… notre Couchsurfer ! Une Allemande d’une vingtaine d’année qui étudie pour devenir assistante-caméra. Son appartement, immense, nous sert d’hôtel et lieu de détente pendant 4 nuits. Très serviable, elle sera notre guide dans la ville. Concrètement, Bielefeld a assez peu de charme, et hormis l’Arminia, je ne connaissais rien (le club de foot). Un petit centre-historique aux rues piétonnes, quelques architectures intéressantes et basta.Bielefeld (2)Bielefeld (4) Le musée d’art contemporain Kunst témoigne une nouvelle fois de mon incompréhension vis-à-vis de l’art brut et de l’architecture abstraite, qui, je pense, tend à éloigner la population de ces musées. Nous avons notamment visité une maison « contemporaine ». Impossible de s’y tenir debout, elle est faite en bois, toutes les pièces sont interchangeables mais vous risquez de vous cogner à chaque fois que vous vous retournez : je n’achète pas !Bielefeld--6-.JPG

De même, un exemple entre l’ancien et le nouveau, entre le laid et le beau, l’ancienne mairie (droite) et la nouvelle (gauche). Je vous laisse juge-arbitre.Bielefeld (5)Notre deuxième Couchsurfer, Maike, étudie l’anglais. Elle vit dans le centre-ville avec 3 colocataires dans un appartement où il semble faire bon vivre. Ça tombe bien, puisque j’y reste l’ensemble de ma journée. Alba suit des cours à l’université, pour voir si ça lui plait. Le bilan semble être : ville préférée Münster, meilleure université Bielefeld. Et comme elle viendra pour étudier et non pas pour faire du tourisme…
Aujourd'hui, de retour à Munich !

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 05:35

Je continue ma lecture de la Bible, partie Ancien Testament, avec l’Exode. Je vous ai laissés à la mort de Joseph, et aux Israélites habitant en Egypte. Pour l’Exode, le second livre de Moïse, je vous fais un résumé plutôt costaud des épisodes les plus connus. 2 codes de couleur : en vert, les épisodes les plus connus, en rouge les épisodes qui m’ont le plus étonné (ou choqué !).

Moise-sauve-des-eaux--Nicolas-Poussin.jpgImage : Nicolas Poussin, Moïse sauvé des eaux, 93x121 cm, 1638, Musée du Louvre.

 

Les enfants d'Israël sont accablés de travaux par le Pharaon. Mais ils continuent à se multiplier. Le Pharaon veut exterminer leur race, demande aux sages-femmes de faire mourir les fils. Elles refusent. Il donne alors l'ordre de jeter dans le fleuve tous les fils qui naîtront.

Moïse, petit-fils de Joseph par Levi, naît. Il est mis dans l'eau à ses trois mois. La fille de Pharaon le sauve. Moïse (sauvé des eaux), devient son fils adoptif. Il tue un Egyptien qui frappait un Hébreu. Il s'enfuit en Madian et épouse Séphora.

Apparition de Dieu à Moïse dans un buisson ardent. Il reçoit pour mission de faire sortir les Hébreux d'Egypte. 3, 20 : et je frapperai l'Egypte par toutes mes merveilles. 3, 22 : chaque femme demandera à sa voisine, et à l'hôtesse de sa maison, des objets d'argent et d'or, et des vêtements ; vous les mettez sur vos fils et sur vous filles, et vous dépouillerez ainsi les Egyptiens.

Miracle de Dieu à Moïse : une verge se transforme en serpent, sa main devient blanche de lèpre comme la neige. Aaron, son frère, parlera pour lui aux Hébreux.

4, 24 : l'Eternel rencontra Moïse, et chercha à le faire mourir. 4, 25 : Et Sephora prit un couteau de pierre, et coupa le prépuce de son fils, et le jeta à ses pieds, et dit : Certes, tu m'es un époux de sang !

Moïse et Aaron parlent au peuple, qui les croit.

Moïse et Aaron demandent la liberté des enfants d'Israël à Pharaon qui répond en augmentant leurs charges. Les Israélites et Moïse se plaignent à Dieu. Celui-ci promet la prochaine délivrance.

6, 20 : Or, Amram prit pour femme Jokébed, sa tante. Dieu va endurcir le cœur de Pharaon. Moïse en appelle à Pharaon pour la liberté de son peuple, qui refuse. Dieu va établir les 10 plaies d'Egypte par Moïse :

1ère plaie : les eaux du fleuve deviennent sang

2ème plaie : les grenouilles

3ème plaie : les poux

4ème plaie : les insectes

5ème plaie : mortalité des animaux

6ème plaie : les ulcères

7ème plaie : la grêle

8ème plaie : les sauterelles

9ème plaie : les ténèbres

10ème plaie : mort des premiers-nés

Les Israélites, au pays de Gossen, sont sauvés des 7 dernières plaies. Dieu endurcit le cœur de Pharaon pour qu'il refuse de laisser partir les enfants d'Israël

9, 16 : c'est afin que tu fasses voir ma puissance, et pour que mon nom soit célébré par toute la terre. 10, 2 : et afin que tu racontes à ton fils et au fils de ton fils, les exploits que j'aurais accompli sur les Egyptiens et les prodiges que j'aurai faits au milieu d'eux.

Institution de la Pâque, prendre un agneau le 10ème jour du premier des mois, le garder jusqu'au quatorzième jour de ce mois 12, 6 : et toute la communauté d'Israël assemblée l'égorgera entre les deux soirs. Manger cela avec des pains sans levain pendant 7 jours. C'est la Pâque (passage) de l'Eternel, ainsi, les nouveaux-nés d'Israël seront sauvés (de la dixième plaie).

12, 29 : et il arriva qu'à minuit l'Eternel frappa tout premier-né dans le pays d'Egypte.

Exode de 600 000 Israélites, qui dépouillèrent les Egyptiens. Ils vécurent 430 ans en Egypte. Seuls les circoncis peuvent faire la Pâque. Cela permet de racheter ses premiers-nés.

Dieu dirige les Hébreux vers le désert, ils emportent les os de Joseph. La nuée et une colonne de feu leur indique le chemin, afin qu'ils marchent jour et nuit.

Pharaon, après que Dieu lui a endurci le cœur, poursuit les Israélites dans le désert. 14, 21 : Or, Moïse étendit la main sur la mer, et l'Eternel refoula la mer, toute la nuit, par un fort vent d'Orient ; et il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent. 14, 22 : et les eaux formaient une muraille à leur droite et à leur gauche.

14, 26 : Et l'Eternel dit à Moïse : Etends ta main sur la mer, et les eaux retourneront sur les Egyptiens. 14, 28 : il n'en resta pas un seul. 14, 30 : Et Israël vit les Egyptiens morts.

Cantique de Moïse et des enfants d'Israël. Episode des eaux de Mara. Murmures des Israélites au désert de Sin. Dieu fait pleuvoir du pain. Au sixième jour, double ration, puisque le septième jour est celui du repos, du Sabbat. Nouveau murmure du peuple à Rephidim, Moïse fait sortir de l'eau du rocher d'Horeb. Bataille et victoire de Moïse sur Amalek.

Rencontre avec Jéthro, son beau-père, qui lui amène sa femme Séphora, et ses fils Guershom et Eliezer. Moïse choisit des chefs qui l’assistent pour rendre justice.

Arrivée des Israélites au désert de Sinaï. Dieu parle à Moïse sur le Mont Sinaï, le Décalogue, les Dix commandements :

1er : Je suis l'Éternel ton Dieu

2ème : Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face

3ème : Tu ne te feras point d'image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là-haut dans les cieux, ni ici-bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point, car je suis l'Eternel ton Dieu, un Dieu jaloux

4ème : Tu ne prendras point le nom de l'Eternel ton Dieu en vain

5ème : Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton œuvre, mais le septième jour est le repos de l'Eternel, ton Dieu.

6ème : Tu ne tueras point

7ème : Tu ne commettras point l'adultère

8ème : Tu ne déroberas point

9ème : Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain

10ème : Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain, tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.

Création d'un autel des sacrifices. Lois au sujet des esclaves, des homicides, du talion, et de divers accidents et dommages.

21, 12 : Celui qui frappe un homme à mort, sera puni de mort. 21, 15 : Celui qui frappe son père ou sa mère sera puni de mort. 21, 17 : Celui qui maudit son père ou sa mère, sera puni de mort. 21, 20 Quand un homme frappera son serviteur ou sa servante, avec le bâton, et qu'ils mourront sous sa main, il ne manquera pas d'être puni. 21, 21 : Mais s'ils survivent un jour ou deux, il ne sera pas puni, car c'est son argent. 21, 23 : Mais s'il arrive malheur, tu donneras vie pour vie. 21, 24 : Œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied. 21, 25 : Brûlure pour brûlure, plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure.

Puis lois sur le vol, les dégâts, la subordination, diverses lois relatives aux mœurs, à la conduite envers l'étranger, la veuve, le pauvre, le magistrat et au culte.

22, 7 : Si le larron est découvert, il rendra le double. 22, 16 : Si quelqu'un suborne une vierge qui n'était point fiancée, et couche avec elle, il faudra qu'il paie sa dot et la prenne pour femme. 22, 18 : Tu ne laisseras point vivre la sorcière. 22, 19 : Quiconque couche avec une bête, sera puni de mort. 22, 20 : Celui qui sacrifie à d'autres Dieux que l'Eternel seul, sera voué à l'Extermination.

Préceptes divers sur l'observation de la justice, l'année sabbatique, les fêtes solennelles.

23, 31 : Et je poserai les limites depuis la Mer Rouge jusqu'à la mer des Philistins, et depuis le désert jusqu'au fleuve ; car je livrerai entre vos mains les habitants du pays, et tu les chasseras devant toi.

Moïse quitte le Mont Sinaï, ordres pour l'érection du Tabernacle, de l'arche, du Propitiatoire, de la table et du chandelier. Loi du Sabbat.

Comme Moïse tarde à descendre de la montagne, le peuple fait un veau d'or. Colère de Dieu, 32, 10 : Or maintenant, laisse-moi faire, que ma colère s'enflamme contre eux, et que je les consume. Moïse supplie l'Eternel, 32, 14 : Et l'Eternel se repentit du mal qu'il avait dit qu'il ferait à son peuple.

Moïse brise les tables au pied de la montagne, puis brûle le veau.

Les enfants de Lévi tuent 3000 hommes du peuple. Punition et humiliation du peuple.

Nouvelles tables. Offrande puis construction du tabernacle, de l'arche, du Propitiatoire, de la table, du chandelier, de l'autel des parfums, des holocaustes...

Description des vêtements. Nuée de l'Eternel pendant le jour, et le feu y était la nuit.

 

Bilan

J’avoue tout d’abord l’intérêt certain que j’ai pour ce livre. C’est dans ma Bucket List, et je ne regrette pas du tout d’avoir commencé. La deuxième partie de l’Exode est un peu ennuyante (comment réaliser tel ou tel objet, avec beaucoup de détails techniques), mais le début est prenant.

Je reste à nouveau surpris de l’image qui est donnée par Dieu. Il est toujours très différent de ce que j’attendais, le Dieu de miséricorde. Au contraire, dans l’Exode, Dieu est violent, il veut montrer sa force aux Egyptiens et au monde entier en appliquant les 10 plaies. C’est lui qui empêche le pharaon de libérer les Israélites en endurcissant son cœur. Assez étonnant. De même les lois données par Dieu à Moïse au Mont Sinaï, au-delà du Décalogue, appellent à la vengeance. La fameux œil pour œil, dent pour dent. Dieu appelle également à l’extermination de ceux qui vénèrent un autre Dieu (un appel aux croisades et à la guerre sainte ?). Dieu admet aussi qu’il est jaloux ! Enfin, je suis toujours surpris quand Dieu se rétracte des actions qu’il a annoncées après l’intervention de Moïse.

Prochaine étape : Le Lévitique

Partager cet article
Repost0

Plus De Blogs