22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 12:04

P1030146.jpgL'année de seconde fut sans ancun doute ma meilleure année de lycée. Celle où j'ai vraiment pris conscience de l'importance de l'école, de l'importance d'étudier après plusieurs années de collège et de crise d'ado...
Mais l'année de seconde fut aussi la plus merveilleuse grâce à ces personnes...
Et si on se donnait rendez-vous dans 6 ans ? Cette idée nous est venue avec Julie, Vanessa et Benjamin, après une soirée plutôt surprise au cours de l'été. Comme cela s'était finalement très bien passé, on voulait se revoir. Et pourquoi pas plus nombreux ? Et voilà comment on j'ai repris contact avec certains que je n'avais pas vu depuis plusieurs années. Et surtout, pour moi, le retour de Rose, celle qui m'a tant manqué le reste du lycée, celle dont j'étais fan (amoureux ?) en seconde (et aussi en première malgré son absence...)
Maintenant, ce n'est pas fini ! Rendez-vous au kess ?

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 11:58

P1030119.jpgEt oui, j'ai toujours mon calendrier de l'avent. Pour vous dire, j'en ai même trois ici. C'est l'avantage d'être éloigné, la famille pense que vous manquez de tout ! Mais je ne suis pas là pour développer la complexité des liens familiaux en période d'Erasmus. Aujourd'hui c'est à ce foutu calendrier de l'avent que je vais consacrer quelques minutes, pas plus.

Et pour cause, lui, cela fait des années qu'il ne me consacre que quelques secondes par jour, et un seul mois par an. Je sais pas moi, il pourrait faire un calendrier pour Pâques, ou pour les vacances d'été. Et bien non, c'est seulement réserver en fin d'année. Alors d'accord tu es content d'ouvrir tous les jours une case et de manger ton chocolat. Mais avez-vous remarqué la taille du chocolat. On ne peut quasiment pas plus petit ! Et c'est vendu 3 fois plus cher pour 3 fois moins de chocolat que dans une plaque ? C'est quoi cette arnaque ?

Une arnaque, voilà le bon mot. Une arnaque qui doit vous permettre de patienter jusque Noël. Qui vous explique que dans 8 jours, tu auras tes cadeaux. Alors cette arnaque te rappelle ton devoir, tu dois être sage. Ce calendrier est un oppresseur, à peine tu l'as vu que tu regrettes toutes tes actions négatives de la veille.

Veille de Noël. Numéro 24. Là tu as deux portes, c'est la seule case qui ressemble à une fenêtre. Sur les autres le créateur ne sait pas fait chier. Une ouverture, une grande porte. Mais heureusement le 24 tu as les deux portes et le plus beau chocolat. Tu l'as attendu les 23 jours précédents. Tu te dis que ça doit être un truc énorme. Et là, déception. Au final c'est un chocolat un peu plus gros que la moyenne mais pas forcément meilleur.

Alors du coup certains craquent. Le 12, ils ont déjà mangé le 24. Néanmoins, pour faire croire à papa, maman qu'ils sont des bons enfants, ils ont refermé les cases. Et ils les ouvrent une par une, cette fois-ci sans le chocolat.

Ce calendrier de l'avent c'est un peu comme Noël. Tu t'attends à plein de truc et tu es souvent déçu à la fin.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 11:13

"tt ça pr dire ke critiqué lé gens é une choze mé parfois o lieu dencensé sa vi il faut savoir se critiké soi méme...si on par a létrangé c ke lon a pa bp dattache ds le nord pas de calais!!"

Voilà ce qui m'a fait bondir il y a deux jours et que je n'ai toujours pas encaissé. Adressé sur Facebook, en raison d'une photo et d'une légende, ce commentaire provient d'une personne que je considerais comme un ami. Ami de longue date qui plus est. Donc j'encense ma vie et je n'ai pas d'attache dans le Nord-Pas-de-Calais. Petite analyse :
- J'encense effectivement ma vie : 656 articles sur sky, 41 sur over-blog, rien que sur ma petite personne. En effet, chacun aura remarqué que mes articles ne concernent que moi, que ma vie, que mes pensées. Jamais je ne parle du monde ou des autres. Jamais de remise en question, jamais d'auto-dérision. Chacun aura également remarqué que tous ces articles comportent des photos de moi. J'encense ma vie et je suis bien sûr narcissique. Ceux qui m'ont parlé en direct auront remarqué que je ne parle que de moi, avec des phrases démarrant par "moi, je". Moi j'ai fait ceci, moi j'ai vu cela, j'y étais, j'ai tout vu... Cette critique est donc pertinente.
- Je n'ai pas d'attache dans le Nord-Pas-de-Calais : je suis un sans ami. Cexu qui me connaissent le savent bien. Ah non, c'est vrai, personne ne me connait du coup. Je me demande même si quelqu'un lit ce blog. Ah oui, mon fidèle ami, celui qui me rappelle que j'encense ma vie. C'était ma seule attache dans le NPDC... Quand je vais rentrer la semaine prochaine, je serai donc tout seul. Même pas de famille. Même pas de soirée organisée pour les vacances. Depuis ma naissance je fais le réveillon tout seul. Je n'ai jamais participé à de soirées, je n'ai pas joué au foot, je ne suis jamais allé au café. Tout cela est vrai, of course.
Petite pensée à tous les Erasmus de ce monde qui doivent être dans le même cas...

D'ordinaire je supporte assez bien les critiques. Oui, car tous le monde me critique, rappellez-vous, j'encence ma vie. ! De ce fait, j'ai l'habitude de répondre à ces attaques...

Bref, normalement je suis un homme de paix, qui essaie d'oublier. En vérité je n'oublie jamais, je pardonne rarement. Cela reste dans un coin très précis de ma tête, et cela ressort à certaines occasions. Je prend un exemple : l'année dernière Aude a fait une soirée sans nous inviter. Je ne les pas engueulé derrière, je ne l'ai pas frappé...je suis un homme de paix. Mais depuis, j'ai du évoqué une cinquantaine de fois cette épisode, en utilisant le mot contre-soirée, ou "on est invité ?" Alors ce coup-là ce sera j'encense ma vie et je n'ai pas d'ami !

Je n'ai pas d'ami comme toi...oh non non non...
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 11:09

Un blog permet d'écrire ce que l'on pense, ou ce que l'on veut dire. Et pourtant je me censure constamment. Constamment je réfléchis aux conséquences de mes écrits. A ceux qui vont le lire, qui vont le commenter, qui vont parfois m'en parler. Alors j'efface, je réécris. Logiquement ce blog devrait avoir un nombre d'articles multiplié par 2. Oui mais voilà, il y a toujours cette gène, pour parler des sujets tabous, pour vous, et surtout pour moi. Il y a aussi les fois où je me dis que je ne peux pas écrire cela, que c'est de la merde. Ou que je ne peux pas vous imposer sans cesse mes récits de soirées Erasmus. Alors j'essai de garder le meilleur.

Néanmoins le meilleur ça n'est pas moi. Il n'y a pas que du bon ici. Il n'y a pas que des soirées, des amours, des amis. Parfois c'est la merde comme aujourd'hui, où j'ai passé le plus clair de mon temps à lire en anglais des bouquins sur le Zimbabwe. Ou le sèche-linge m'a rendu les vêtements mouillés. Depuis c'est un dépotoir dans ma chambre... Cette auto-censure m'interdit de m'insulter quand je vois le temps que je perds à dormir. Alors certes c'est bon les grasses matinées, mais ça peut être beaucoup de temps perdu...

Et puis cette censure concerne surtout mes pensées. Mes actes se retrouvent très souvent dans les photos, que ce soit ici ou sur facebook. Se retrouvent dans mes notes, qui évalue mon travail (même si le mot peut déranger certains !). Mais mes pensées...

La pensée, elle, s'évapore, le plus souvent. Je pense quelque chose, mais je ne l'écris pas. Alors certes je pense, et je suis. Mais je ne suis pas toujours ce que je pense. Parfois il m'arrive de penser des choses horribles, ou totalement incongrues. D'imaginer ou de rêver des choses sexuellement impossible (^^). De repenser le passé, de prévoir le futur, d'analyser le présent. Mes pensées vont aussi sur mes actes et mes actes sont souvent le résultat d'une pensée. Mais le drame c'est que ce sont souvent les actes les moins pensés que l'on retrouve ici, car les plus fous. Comme quoi cette pensée me dérange et me censure parfois.

Censure, ma censure. Parfois inconsciente, souvent voulue. Parce que je n'y arrive pas, toujours pas. C'est pas faute d'essayer, en moyenne une fois par semaine. C'est pas faute d'y penser, en moyenne une fois par jour. C'est pas faute d'en rêver, en moyenne deux fois par semaine. Mais voilà, la censure c'est finalement quelque chose dont on prend conscience. Si on n'a pas conscience de la censure, elle disparaît, elle n'existe pas, elle n'est même pas née. Mais je me rends bien compte que je vous cache des choses. Que je me censure... Mais c'est pour le bien de la communauté, pour votre bien. Pour moi, aussi.
La censure ce n'est pas arrêté, se censurer aujourd'hui n'interdit pas d'en parler demain. C'est l'avantage de l'auto-censure, je peux l'arrêter quand j'en aurai décidé.

Néanmoins, je continue aujourd'hui de me censurer, et de vous cacher certaines phrases importantes...je vous aime
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 10:46
J'ai une vie devant moi. Qu'est-ce que je veux en faire ?
avenir.jpgPutain de question que je dois me poser chaque semaine, voir 
chaque jour. Je veux tellement de chose que je serai prêt à réclamer quelques vies supplémentaires si cela m'était possible. Ah, si je pouvais arrêter le temps...

    21 ans, l'avenir m'appartient. Tout au moins mon avenir. Alors il ne faut pas faire n'importe quoi. Chaque décision que je prends le fait évoluer, le fait parfois basculer. Partir en Erasmus c'est quelque chose qui fut essentiel. Parler anglais ce sera peut-être un facteur déterminant pour cet avenir.

    Je veux aider, faire changer les choses, être heureux, que ceux autour de moi soit heureux, voir plus. Alors quel métier ? Quelle voie ? Tu veux vraiment être journaliste ? Ou tu en veux plus ? Et peut-être même que tu ne pourras pas...

 

    Arghhhh comment se prendre la tête tout seul ! Posez-vous juste cette fameuse question : tu veux quoi dans ta vie ? Et puis là tu réfléchis à un million de choses sans être capable de les classer. Tu mélanges rêve, réalité, désir, envie, et peut-être même avenir.

 

   Je veux ! Je ne sais pas encore quoi mais je veux ! Cela ressemble à un caprice d'enfant. Il veut tout, et tout de suite ! Mais je ne suis plus un enfant. Je veux une vie posée et qui bouge à 100 km/h à l'heure. Je veux une maison, un foyer, et voyager très souvent. Je veux une carrière et une famille. Je veux faire de la politique et du social...

 

    Alors l'avenir est à moi ! Et j'ai beaucoup mieux à faire que de m'inquiéter de l'avenir, j'ai à le préparer...

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:45

Depuis deux mois, plus de portable ! Et oui le bonheur...

P1020767.jpg

Plus besoin de paniquer lorsque tu entends ta sonnerie.

Plus besoin de recharger ton portable.

Plus besoin de le prêter aux potes en manque de crédit

Plus besoin de payer pour appeler

Je préfères MSN : gratuit et avec la webcam !

 

Alors il y a toujours cette question que l'on me pose ici : Mais comment tu fais ?

Ah Facebook si tu savais comme je t'aime....

 

PS : cet article marche aussi avec la télévision !

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 21:42

Tableau.jpgQuebecstar est mort, vive quebecstar !
Comme vous l'avez remarqué, quebecstar a été assassiné par Skyrock. Et ce n'est pas le fruit du hasard... Quebecstar a refusé l'immense honneur de devenir blog de la semaine... Néanmoins je l'expliquerai à l'oral pour ceux qui veulent des détails. Je ne préfère pas trop m'aventurer sur le sujet, celui qui a fait cela m'a montré qu'il était très fort...
Ne vous inquiétez pas pour mes articles, pour mes quatre années de vie, ils sont gardés précieusement sur mon ordinateur et les archives pourront être disponible pour les fans.
La mort de ce blog annonce l'air du changement. Un nouveau quebecstar est né, il ne sera pas le même que le premier. J'espère déjà qu'il ne sera pas qu'une pâle copie. Il essaiera d'être fidèle à sa ligne de conduite : raconter ma vie, mes sorties, mes pensées, mes visions parfois, mes rêves... il essaiera donc d'être moi !
J'ai donc été transferé chez over-blog, une plus petite équipe comparé à skyrock, mais qui joue plus sérieusement. De plus, beaucoup d'améliorations que j'attendais chez skyrock sont disponibles ici. Cette mort n'est donc qu'une résurrection, le nouveau quebecstar est arrivé. Faite le tourner à vos amis, à vos voisins, à vos proches. En effet quebecstar a perdu son adresse MSN, yahoo, wanadoo and Cie dans sa mort sanglante.
Au plaisir et n'oubliez pas que la motivation que j'ai eu aujourd'hui, c'est grâce à vous... Car au fond de moi ce n'est pas des mots mais c'est des larmes qui voudraient couler...

Article deuxième étape
Mon blog est réapparu sur skyrock... Je n'y comprends rien. Je n'ai toujours pas mon adresse msn, mon compte skyrock n'existe pas, yahoo supprimé mais le blog est réapparu... Je vous donnerai des nouvelles si j'en reprends possession, pour le moment je suis un simple spectateur comme vous...
Piratage, quand tu nous tiens...

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 01:43

D'après les rumeurs je serai le blog de la semaine. Et oui c'est le drame.
D'ordinaire je n'aime pas écrire sur l'instant mais il se trouve que les choses vont vite tout d'un coup, les visites, les commentaires. Personnellement je n'ai pas fait ce blog pour la gloire. Je l'ai fait pour moi et pour mes ami(e)s. Pour raconter mes délires et mes pensées. Tout cette petite routine est tout d'un coup bousculé...
Certains vont visiter ce blog et laisser des commentaires. Beaucoup de personnes que je n'ai jamais rencontré... J'espère simplement qu'ils feront ça avec respect. Il ne faut pas juger mes articles un par un. Ce blog c'est un peu ma vie. Chaque sujet, chaque phrase trouve ses origines dans un précédent article. Essayer simplement de comprendre le tout, dans son ensemble.
Profitez de la vie...

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 15:30

2083967133_small_1.jpgJ'aimerais bien parler avec quelqu'un qui travaille aux pompes-funèbres. Ce métier m'attire en ce moment. Et développe mon imagination.
Enterrez des gens, les brûler. Tout le monde te remercie pour cela. Fantasme qui devient réalité. Atmosphère macabre, du noir, du noir et du noir. Et puis c'est un métier sûr, des morts il y en a tous le temps. Pas de chômage. D'ailleurs pour les pompes funèbres, la canicule de 2003 ce fut quand même une bonne nouvelle, Noël en plein été, des primes à gogo. Du + 20%, des augmentations à faire rougir les patrons du Cac40.
Et chaque soir tu rentres chez toi...ça été la journée ? Oui, oui. Après avoir vu des pleurs et des regrets tout ton après-midi, tu dois pleinement profiter de la vie le reste du temps. Non ?
Bon il y a des mauvais côté, par exemple lorsque tu apprends l'arrivée d'un vaccin, tu es heureux ou malheureux ? Car concrètement c'est ton chiffre d'affaire qui en prend un coups. Tu ne peux pas t'habiller en rouge, ça se remarquerai. Et tu ne peux pas sortir des blagues au boulot, ou en tous cas pas en publique. Parce que si on te retrouve en train de ploter la veille dame qui vient de mourir, c'est mauvais pour l'image de la maison. Tu as beau dire que c'est de l'humour noir, les gens ne te comprendraient pas.

D'ailleurs cet article sera peut-être incompris, comme l'humour noir dans son ensemble. Moi j'aime rire avec la mort. Et je me dis que peut-être, le jour où je la rencontrerai, elle s'en souviendra et rigolera avec moi !

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 09:16
2063673130_1.jpgDe temps en temps je me lance. Puis je relis et je jette. Ça ne me plait pas. Pourquoi écrire ? Pour qui ? D'ordinaire j'écris pour moi. Mais si ce que j'écris ne me plaît pas, quel intérêt ?
Nouvel instant de solitude, ou de remise en question, ou de tristesse. La plume frétille, les idées aussi. Je me lance dans mon imagination ou dans mon passé, j'imagine mon avenir. Je relis et je jette.
Écrire autre chose qu'un article, écrire autre chose que ma vie. Développer, imaginer, se fabriquer une histoire. Ça me plairait tellement. Mais pour le moment je n'y arrive pas. Je jette.

Aujourd'hui, un français a reçu le prix Nobel de Littérature. Jean-Marie G. Le Clézio. C'est son nom. Inconnu pour la moitié des Français. Que dis-je, pour 90%. Pourtant lui a trouvé sa voie, il écrit, et il sait écrire apparemment ! Mais combien de feuille a t-il jeté avant de se lancer ? Combien de texte démarré puis abandonné ?

Alors je vais me lancer ! Quand ? Comment ? J'en sais trop rien. Je ne sais pas ce que je veux écrire. Mais je l'écrirai !
Certains parlent bien pour ne rien dire...

J'écoute Bénabar, Grand Corps Malade. Je lis Verlaine ou Apollinaire. C'est mes Dieux à moi. Champion du rythme et de la rime. Champion du sens et des visions. Tu peux regarder, écouter, imaginer leur histoire fabriquée.

"Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone."
[A ma jeunesse]
Partager cet article
Repost0

Plus De Blogs