25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 12:29

Avec le parcours, c’est la question qui m’est la plus posée. Beaucoup considèrent en effet le tour du monde comme un rêve inaccessible, principalement en raison du coût supposé d’une telle aventure. Je vais donc faire un point mensuel pour vous tenir informés des dépenses effectuées autour de la planète.

 

Tout d’abord, il faut se rappeler que je suis radin, et il n’y a pas que moi qui le dis. Cela joue lorsque l’on évoque les dépenses sur du long terme.

 

Combien coûte un tour du monde d’ordinaire ?

J’en ai discuté à plusieurs reprises avec des personnes ayant déjà effectué ce voyage, cette aventure. Les deux couples que j’ai rencontrés ont dépensé 6 000 à 7 000€ sur une année, par personne. La personne seule avec qui j’ai discuté avait dépensé 10 000€.

 

Bien sûr ces dépenses dépendent beaucoup du mode de voyage de chacun, ainsi que du parcours. Passer plusieurs mois aux Etats-Unis coûte bien plus cher qu’au Laos.

 

Commençons donc avec le premier point, les dépenses d’avant-voyage.

Vaccins, Visas, Assurance, on a beau essayer, on ne peut y échapper…

 

Vaccin hépatite A : 45,54€

Vaccin fièvre typhoïde : 29,58€

Vaccin fièvre jaune : 39€

Vaccin encéphalite japonaise (2 injections) : 186€ (2 x 93)

Vaccin rage (3 injections) : 114€ (3 x 38)

 

L’ensemble des vaccins revient donc à 414,12€, grosse somme en soi. Mais à choisir entre la maladie et le vaccin… Selon la mutuelle, possibilité de se faire rembourser. Je sais que la LMDE offre 80€ de vaccins par an aux étudiants (donc à moi, étant donné que je reste étudiant jusqu’au 30 septembre).

 

 

VISA Russie : 51,53€ (réservation+invitation d’une auberge de jeunesse + coût à l’ambassade)

VISA Mongolie : 62,30€ (réservation auberge + coût à l’ambassade)

 

AVI assurance : 49€ par mois

 

Il me reste le VISA pour la Chine, ainsi que d’autres dépenses vis-à-vis du sac.

 

Pour les dépenses du voyage proprement dit, une seule pour le moment.

 

Ticket d’avion Bruxelles-Moscou : 167,22€

 

Coût total (sans le remboursement, pour le moment en attente, avec quatre mois d’assurance payés à l’avance) : 891,17€.

 

L’objectif étant de ne pas dépenser plus de 4 000€ avant l’Australie.

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 08:10

asie-pr-Milev-copie-1.jpg

Cela fait plusieurs semaines que l'on m'interroge sur le parcours de mon futur tour du monde. Comme je le dis souvent, celui-ci est susceptible de changer, il a d'ailleurs quinze fois plus de chances de changer que de rester comme présenté ici. Mais comme il faut vous donner un petit aperçu, le voici.

 

12 septembre, départ pour Moscou. Après une petite semaine, départ le 17 ou le 18 septembre en train pour Irkoutsk, et après 3 jours dans le transsibérien, me voici au bord du lac Baïkal. Je pense rester quelques jours dans la zone avant de reprendre le train pour la Mongolie. Fin septembre, maximum tout début octobre, je dois être à Oulan-Bator. 

En Mongolie, je compte rester entre 2 semaines et demie et trois semaines. Objectif : acheter un cheval et partir peut-être vers le Sud, et le désert de Gobi. 

Lors de la troisième ou quatrième semaine d'octobre, je vogue donc vers la Chine. Je pense rester un mois, afin de découvrir Pékin, Shanghai mais surtout la partie intérieure de l'Empire du milieu. 

Trois ou quatrième semaine de novembre, me voici en Asie du sud-est ! 

Viet-Nam, Cambodge, Laos, Thaïlande. Je pense rester dans ce coin plus de deux mois. Jusque la fin janvier donc (mais d'ici là je peux déjà avoir beaucoup de retard ou d'avance, je le répète, ce voyage est soumis aux aléas de la vie !)

Je vais peut-être traverser un peu la Malaisie afin d'aller jusque Singapour. De là, prendre un bateau (je rêve tout haut) ou un avion pour l'Australie. Attention, entre-temps, je peux avoir eu envie d'inclure un peu plus de Malaisie, ou de l'Indonésie, ou même la Papouasie Nouvelle-Guinée !

 

 

Je compte donc rester plusieurs mois en Australie, afin d'assainir mes finances. Février, mars, avril, mai, juin.... jusqu'à une durée indéterminée !

 

Après l'Australie, il me reste dans mon programme : la Nouvelle-Zélande, la traversée du Pacifique (un bateau, un bateau, un bateau) puis l'ensemble des pays d'Amérique du Sud. Ce serait néanmoins mentir ou se voiler la face que d'y inclure des dates. Je ne sais pas à trois mois près sur quel continent je serai. Surtout, il se peut très bien que je rencontre à Moscou la fille d'un haut dignitaire de l'Etat, à la tête d'une grande entreprise spécialisée dans les matières premières, et que j'y fasse ma vie ! Ah !

 

 

Oui, autre point très important : vous êtes invités à me rejoindre si un (ou plusieurs) de ces pays vous attire ! Si vous me dites dans une semaine (ou plusieurs ou par message Facebook au milieu de mon périple) : "je compte venir te rejoindre dans tel pays, à telle date !" Je me ferai sans aucun doute une joie d'accélérer ou de ralentir un peu mon voyage. Bon, évitez de me dire que vous débarquez en Thaïlande début octobre ou en Australie en 2014...

 

Je me tiens à votre disposition pour toute précision.

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 10:57

Pourquoi tu pars ? Question qui m'est posée chaque semaine, par des personnes différentes. Et j'aborde une réponse différente à chaque reprise. Pourquoi je pars ? Même moi j'ai du mal à développer une réponse concrète, complète.

 

Pourquoi je pars ? Ne suis-je pas heureux ici ? N'ai-je pas tout ce qu'il faut pour vivre ? Non. Il y a quelque chose qui ne va pas ici. Non pas ma famille. Non pas mes amis. Juste moi. J'ai l'impression de ne pas être au bon endroit, au bon moment. A chaque reprise, dans mes moments de solitude, j'analyse cette situation. Et je n'ai pas la réponse. Pourquoi cette sensation ? Ca m'a pris en troisième année de fac. C'est parti avec Erasmus. C'est revenu l'année dernière. Ca a empiré depuis. Cet état d'esprit me quitte seulement lors de mes déplacements à l'étranger. De là à en faire une vie, il y a un pas que je m'apprête à franchir.

 

Est-ce que je pars longtemps ? Quelle durée ? Oui, je pense partir quelque temps. La durée n'est pas encore déterminée. 1 an. 1 an et demi. Si je m'écoute je crois de plus en plus à deux ans. Plus si affinités comme je le répète souvent. Cette durée sera soumise aux aléas du voyage, aux aléas de la vie. Je vais peut-être regretter très vite ce pays et ces gens qui le composent. Qui vivra verra.

 

N'as-tu pas l'impression d'abandonner les tiens ? Un peu. Mais en restant ici, je risquerais de m'abandonner. Comme dis Goldman, je me perdrai peut-être là-bas, mais je me perds si je reste là. Je n'ai pas d'autres motivations. Seul ce voyage rythme ma vie, me motive à me lever le matin, m'oblige à me bouger le cul depuis plusieurs mois.

 

Vas-tu retrouver le bonheur ? Je pars à sa recherche, à sa conquête. J'espère le croiser au détour d'un pays, au détour d'une rue éclairée, au détour d'une personne ou d'un regard. J'ai l'impression qu'il est là, devant moi, avec ce tour du monde. N'est-ce qu'un mirage ? Il vaut cependant le coup de s'y accrocher, de s'en approcher. Qui voyagera verra.

 

Je veux découvrir le monde, je pars le conquérir. M’en mettre plein les yeux quitte à en avoir plein les jambes. Ses paysages, ses cultures, ses populations, le monde regorge de tant de choses que j’ignore. Je souhaite en apprendre un maximum. Les voyages forment la jeunesse.

 

Je pars car c’est le bon moment, la bonne période pour le faire. Je suis libre, totalement. Plus d’études, pas de boulot. Plus de copine, pas encore d’enfants. Un peu d’argent de côté. La santé, la jeunesse pour le faire. Si je ne pars pas maintenant, je ne partirai jamais. Il est l’heure.

 

1 mois, c’est le temps qu’il me reste ici. Le 12 septembre, je pars pour Moscou. J’espère tous pouvoir vous recroiser avant mon départ.

Partager cet article
Repost0

Plus De Blogs