10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 17:58

Lui me comprend. Lui me ressemble. Ou c'est plutôt moi qui lui ressemble.
Envie de tout plaquer, envie de partir, loin de toute cette vie minable

Envie de voir autre chose, envie de casser cette routine

Envie de trouver la personne qui me suivra sur un des mes coups de tête

Envie de trouver la personne que je voudrais suivre sur un de ses coups de tête


1746927564_small.jpgParfois j'ai des envies comme cela, ce soir ce fut l'envie de voir la mer.

Déjà je regrette de ne pas être allé au bout de mon envie

Peut-être déjà trop raisonnable ? Ou trop vieux ? Ou trop con ? Ou trop embarqué dans ce système de merde, qui t'empêche de traverser en dehors des cloues, qui t'explique c'est quoi la vie parfaite. Moi cette vie, j'appelle ça une vie de con, le genre de vie métro, boulot, dodo ou plutôt pour moi internet, boulot, dodo. Une vieille routine qu'on casse simplement lors de voyage. Parce qu'après on est tous les même. Tous à attendre le week-end pour sortir comme si c'était interdit en semaine. Tous à regarder la télé, à squatter le net au lieu de se rencontrer en vrai, au risque de se plaire ou de se déplaire.


Parfois j'ai des crises comme cela, où j'insulte la terre entière, où je prends les gens pour des cons, en me croyant tellement supérieur à eux alors que je leur ressemble tellement. Pffff, ma vie c'est de la merde parfois. Combien de moment unique j'ai vécu depuis ma naissance ? Combien de moment de bonheur ? Un an sur les 21, et encore je compte large. Le reste ce fut du sommeil, du boulot, de l'incompréhension...


Alors voilà je rêve déjà du prochain voyage, de la prochaine expérience. Parfois le temps me paraît long ici, très long. Parfois je crois que cela va changer, en rencontrant une personne que je ne connais pas. L'avantage c'est de pouvoir penser qu'elle est comme vous. Et puis vous vous rendez-compte que tous le monde se ressemble. Tout le monde vous ressemble. Tout le monde me ressemble...


Oui, il y a des moments de joies dans nos vies de merde. Des sorties, des loisirs, des rencontres inattendues, des découvertes, de la baise, un peu d'amour aussi, parfois. Mais il y a surtout de l'ennui, de la routine. Le matin on se lève, le soir on se couche, comme si on ne pouvait pas faire l'inverse.

Les prochaines vacances seront-elles différentes ? J'en sais trop rien, je l'espère fortement.
Dans 15 jours il n'y a plus de contraintes, il n'y a plus rien qui me retiendra. Alors j'en ferais à ma tête, je m'évaderais très loin de cette vie. J'irai voir autre chose, tellement différent.


J'admets, ce film m'a légèrement bouleversé. C'est d'ailleurs lui qui vous parle, pas moi.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs