16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 17:19

Her

Spike Jonze, Her (2013): 16,5/20. Avec Joaquim Phoenix et Scarlett Johansson.


En l'an 2025, Théodore tarde à signer les papiers du divorce. Sa femme et lui sont séparés depuis une année, et il ne s'en remet pas. Il installe alors un nouveau système d'exploitation sur son ordinateur. Celui-ci est doté d'une véritable intelligence artificielle, et Théodore lui donne une voix de femme. Très vite, il en tombe amoureux.

Oui, je sais, le résumé ne donne pas envie. Et c'est là où je m'auto-remercie de ne pas lire les résumés avant de voir les films, car je ne sais pas si j'y serais allé. Et là, je tombe de ma chaise. La voix de Scarlett (pitié, la V.O.!) sublime la performance de Joaquim Phoenix. Je déteste la science-fiction, et pourtant, ici, tout me paraissait tellement normal. Une histoire d'amour. Une romance. Un drame. Un titre. Une petite claque. A ne pas manquer.

Nominé à l'Oscar du meilleur film. Vainqueur de l'Oscar du meilleur scénario.

Her
Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 10:31

Steve McQueen, Twelve years a slave (2013) : 17,5/20. Avec Chiwetel Ejiofor.

Solomon, homme libre du nord des Etats-Unis, est enlevé par des marchands d'esclaves qui le vendent dans le Sud. Au revoir petite famille et jolie maison. Bonjour peur, torture et travaux manuels. L'esclavage.

Une grosse claque. Pas seulement en raison du scénario. Mais les images.... la scène la plus dure est sans conteste l'une des dernières, quand Solomon doit exécuter une peine. Chaque coup de fouet me faisait mal. Pas à mon corps, mais à mon esprit, à mon cœur. C'est un film qui devrait vous toucher (ou alors vous avez des affinités avec le KKK). Grosse performance d'Ejiofor (découvert quelques heures plus tôt dans Dirty Pretty Things avec Tautou). 

Les films sur l'esclavage sont un peu plus nombreux depuis quelques années. Django était très bon, mais dans un tout autre genre (un genre appelé Tarantino, car difficile à décrire). Ici, c'est le drame, sombre. Pas de magie, pas de comédie, pas de sauvetage spectaculaire. Des coups, des larmes et du sang. L'esclavage, le vrai. Oscar du meilleur film. Logique.Twelve-years-a-slave.jpg

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 09:59

Stephen Frears, Dirty Pretty Things, loin de chez eux (2002) : 16/20. Avec Chiwetel Ejiofor, Audrey Tautou et Sergi Lopez.

Une petite claque. Deux immigrés illégaux, Okwe, un Nigérien, et Senay, une jeune Turque, survivent dans Londres. Petits boulots, petits apparts, petites peurs. Mais la découverte d'un cœur dans la chambre d'hôtel où les deux migrants travaillent bouleverse leurs vies. Ils se retrouvent confrontés à un terrible commerce d'organes. Qui va bientôt les toucher.

Film très sombre, entre le drame et le thriller. Pas de misérabilisme cependant. Les acteurs sont impeccables (Tautou dans un rôle de jeune urque, vraiment stupéfiante). Le scénario amène à regarder les migrants d'une façon différente (humaine).Dirty-Pretty-Things-Audrey-Tautou-Stephen-Frears.jpg

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 08:16

Albert Dupontel, Le vilain (2009) : 16,5/20. Avec Albert Dupontel, Catherine Frot et Bouli Lanners.

Un braqueur de banque revient chez sa mère pour se cacher. Cela fait 20 ans qu'il est parti. Sa mère est si heureuse de revoir son petit ange... jusqu'à ce qu'elle se rend compte que c'est un vilain ! S'en suit un duel déjanté.

Loufoque, fou, burlesque, cocasse, saugrenu, farfelu... ce film est un ensemble de ces termes. Les scènes de « batailles » entre la mère et son fils sont amusantes, encore plus quand le médecin arrive. Et cette tortue... Dupontel s'installera assez vite dans mon top 5 réalisateur !
Le-vilain--Albert-Dupontel-Catherine-Frot.jpg

 

 

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 17:36

Ridley Scott, Gladiator (2000) : 18,5/20. Avec Russell Crowe et Joaquim Phoenix

 

La chute du général romain Maximus Decimus après la mort de l'empereur Marc-Aurèle, qui voulait faire de lui son successeur. Alors qu'il a tout perdu, il ne souhaite plus qu'une chose, la vengeance.


Un péplum qui sent bon les années 1950. Mais revisité de façon incroyable par Ridley Scott. Pour les exactitudes historiques, il vaut mieux regarder la série Rome, car hormis les noms d'empereurs... reste la violence, très présente à l'époque, et aussi dans le film. Celui-ci dure 2h30 mais défile très vite. Les scènes d'action se succèdent, les drames s'intensifient, les intrigues continuent sans cesse. L'un de mes films préférés, porté par la musique d'Hans Zimmer (toujours fantastique).
Ce fut bien sûr un revisionnage, la demoiselle n'ayant jamais vu le film (et elle s'est endormie au bout de 30 minutes, péché!). Chose étonnante, ce fut une version différente de celle que je connaissais (un peu allongée, avec des scènes inédites).

Vainqueur de 5 Oscars, dont le meilleur film.

Ci-dessous, mon passage préféré (et quelle musique!)

  
Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 18:45

Richard Linklater, Before Sunrise (1995) : 16,5/20. Avec Julie Delpy et Ethan Hawke.

Amateurs de romance, bonsoir !
Céline, étudiante française, rencontre Jesse, Américain en voyage à travers l'Europe. Le destin les pousse à se rencontrer dans un train en provenance de Budapest. Ils discutent puis mangent ensemble. Le courant passe bien. Problème, Jesse doit descendre à Vienne, où son avion décolle demain pour les USA. Sur un coup de tête, il propose à Céline de descendre avec lui pour passer la soirée ensemble. Elle accepte. L'histoire peut commencer.

 

Film romantique, qui ne tombe pas dans le cliché. Plein de fraîcheur, plein de réflexion sur le couple. Clairement un petit coup de cœur. La scène dans le magasin de 33 tours est typique de mes propos. Les deux acteurs se découvrent au fur et à mesure du film. Très bonne complicité entre eux, qui ressort vraiment (le film n'a d'ailleurs que deux acteurs). Ethan Hawke fait très James Franco, Julie Delpy est le sosie d'une copine de fac d'Alba.
J'ai peut-être été influencé dans mon sentiment par le fait que ce soit deux étrangers qui se rencontrent dans un train pour s'aimer, une histoire qui m'est quelque peu familière. Mais la critique a adulé le film (plus de 8 sur 10 sur Imdb, dans le top 250 ; pas un seul 0 étoile sur Allociné, ce qui est plutôt rare). En V.O. c'est super. Un film à partager avec votre chère et tendre.Before-sunrise-Ethan-Hawke-Julie-Delpy.jpg

La suite de la trilogie (Before Sunset, Before Midnight) à venir.

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 21:29

Quentin Tarantino, Robert Rodriguez, Alexandre Rockwell et Allison Anders, Groom Service (1995) : 12/20. Avec Tim Roth, Madonna, et Antonio Banderas, Bruce Willis.

 

 

Drôle de film, réalisé par 4 réalisateurs, mettant en scène Ted, qui est le groom. Il lui arrive 4 histoires bizarre en cette nuit de réveillon. Une préférence pour l'histoire de Robert Rodriguez avec les enfants. Le premier quart est mauvais.

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 21:28

Quentin Tarantino, Pulp Fiction (1994) : 17. Parce que c’est mythique !

Pulp Fiction est une œuvre cinématographique d'un genre nouveau. En effet, Quentin Tarantino y narre l'odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Los Angeles à travers trois histoires qui s'entremêlent. Le film est très réaliste et peut heurter des personnes sensibles. On y montre des scènes violentes et les déboires de plusieurs toxicomanes.

Palme d’or à Cannes et pluie de récompense. La B.O. est extraordianire. John Travolta, Samuel L. Jackson et surtout Uma Thurman (magnifique) ! Bruce Willis complète l’affiche.

 

Pour la scène dsur la piste de dance !

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 21:28

Quentin Tarantino, Reservoir Dogs (1992) : 14,5. Une bande de truand, avant et après un hold-up, totalement raté. Un blessé, une taupe et un très bon scénario. Une B.O à la Tarantino Harvey Keitel, Michael Madsen, Tim Roth, Steve Buscemi et .. Tarantino joue les couleurs. Laquelle est la bonne ? Laquelle est la mauvaise ? Bien sympa ! Mais en VO c’est dure au départ !

 

 

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 21:27

Quentin Tarantino, Kill Bill 1 (2003) : 13,5.

 

Dans la petite chapelle de Two Pines perdue au milieu du désert, à El Paso (Texas) alors que se déroule la répétition d'une cérémonie de mariage, des assassins surgissent et tirent impitoyablement et sans raison apparente sur toutes les personnes présentes. La Mariée (Uma Thurman), qui est enceinte lors de l'événement, survit à ses blessures mais sombre dans le coma. Toutefois, la Mariée n'est pas une personne ordinaire. Autrefois tueuse à gages dans une organisation secrète, la Deadly Viper Assassination Squad, elle est une combattante hors pair. Sortant du coma quatre années plus tard, elle n'a plus qu'un seul but : se venger de ses anciens complices, dans lesquels elle a reconnu les assassins de la noce, et surtout, tuer Bill (David Carradine), leur chef à tous, qui est également le père de son enfant.

La Mariée se rend chez son ancienne partenaire Vernita Green (Vivica A. Fox) et s'engage dans un impitoyable combat qui n'est interrompu que par l'arrivée de Nikki, la fille de Vernita, âgée de quatre ans. Les deux femmes conviennent de reprendre leur duel plus tard dans la soirée mais Vernita tire sur la Mariée, qui riposte en lui lançant un couteau en pleine poitrine, la tuant sur le coup. Nikki, attirée par le bruit du coup de feu, découvre la scène et la Mariée lui dit qu'elle a tué sa mère pour une bonne raison mais qu'elle comprendra si Nikki vient se venger d'elle quand elle sera plus âgée.

Des flashbacks dépeignent ensuite l'arrivée de deux policiers locaux sur les lieux du massacre de la chapelle et leur découverte que la Mariée est encore en vie ; la tentative de meurtre d'Elle Driver (Daryl Hannah), autre membre de la Deadly Viper Assassination Squad, sur la Mariée, qui est dans le coma à l'hôpital, tentative interrompue par un coup de téléphone de Bill qui annule sa mission ; la sortie du coma, quatre ans plus tard, de la Mariée, qui découvre avec horreur qu'elle n'est plus enceinte, et son évasion de l'hôpital.

La Mariée décide de se venger de ses anciens complices qui ont tué son fiancé ainsi que, l'enfant qu'elle portait, et fait une liste des cinq personnes qu'elle doit tuer (O-Ren Ishii, Vernita Green, Budd, Elle Driver et Bill). Sa première cible est O-Ren Ishii (Lucy Liu), qui est entretemps devenue la reine de la pègre de Tokyo. Une séquence animée raconte l'histoire d'O-Ren Ishii. La Mariée commence par se rendre à Okinawa, où elle persuade Hattori Hanzo (Sonny Chiba), célèbre forgeron désormais retiré, de lui forger un katana. Elle va ensuite à Tokyo où, dans un restaurant-club musical, elle affronte tout le gang d'O-Ren Ishii, « les 88 fous », et tue ou blesse gravement tous ses adversaires. Elle affronte ensuite O-Ren Ishii dans un duel au katana qu'elle finit par remporter en scalpant son adversaire. La Mariée interroge Sofie Fatale (Julie Dreyfus), lieutenant d'O-Ren Ishii à qui elle a coupé un bras, pour qu'elle lui révèle où se trouvent les autres membres de la Deadly Viper Assassination Squad en échange de la vie sauve. Le premier film se termine sur Bill demandant à Sofie Fatale si la Mariée sait que sa fille est encore en vie.

 

Comme toujours, une bonne B.O. même si ce n’est pas mon film préféré de Quentin Tarantino.

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Résumé de films
commenter cet article

Plus De Blogs