6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 05:18

A peine sortis des grottes de Dambulla que nous prenons un bus, direction Sigiriya, à quelques dizaines de kilomètres. Que se cache-t-il donc là-bas ? Ca !

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Un caillou ! Enfin, un gros caillou ! Tellement gros que l'objectif est de l'escalader ! Mais avant ça, nous décidons en cette fin de journée de grimper l'autre caillou, juste à côté, et un peu plus petit. Après une traversée d'un système d'irrigation plutôt révolutionnaire à son époque, nous voici devant la bête.

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne
Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Non, pas celle-là. Celle-là.

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Décidément ! Non, je ne parle évidemment pas de Bouddha (qui passe tout de même beaucoup de temps à dormir !)

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Nous voici donc au sommet. L'escalade est vraiment sympa, un peu ardue sur la fin (il faut finir en roulant sur son corps, oui, drôle d'escalade !). La vue est profonde, et, si vous aimez la couleur verte, le lieu est fait pour vous ! L'endroit est réputé pour son coucher de soleil et, malgré les quelques nuages, nous confirmons la rumeur.

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne
Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Le lendemain, au petit matin (ce qui sera une habitude de ce voyage), direction la vraie montée : l'ascension du rocher du lion ! A peine entrés que nous sommes dépassés par deux types qui courent, une caméra derrière eux. Et voila que la scène recommence, avec deux filles cette fois ! Je les interroge alors qu'elles traînent une grosse valise à roulettes derrière elles : mais vous êtes allemandes ? Perdu ! Ce sont des Polonaises (à savoir le pays ayant les plus jolies filles au monde, sans contestation possible). Et si elles courent, c'est parce qu'elles participent au Pekin Express local !

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Ca donnerait presque envie de courir pour escalader le rocher cette histoire ! Mais, manque de chance.... nous suivons un groupe de Japonais, qui, loins de participer au Pekin Express local, semblent entamer une marche funèbre ! Ils sont un bus, enfin plusieurs, peut-être un avion, un A380, c'est pas possible autrement ! Bref, ils sont nombreux, et avancent au rythme des petits vieux. De ce fait, l'ascension est moins sympa que la veille, et c'est une petite déception. Une fois les Japonais descendus, le silence semble reprendre possession du lieu, et nous l'admirons enfin à sa juste valeur. C'est une ancienne forteresse-palais, perchée là il y a quinze siècles par un roi un peu perché lui-aussi (le type a tué son père en l'emmurant, puis a exilé son frère). Nous nous imaginons un peu sur un site maya. 

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne
Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne
Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

C'est seulement en descendant que nous observons les pattes du lion (elles devaient être cachées par 13 Nippons équipés de 13 gros Nikon pendant la montée !)

Sigiriya, rocher du lion et Pékin Express Pologne

Vite, vite, prends ton sac, on part à Polo ! [et c'est ainsi qu'un éléphant à 50 mètres nous passa sous le nez !]

Partager cet article
Repost0

commentaires

Angeline 06/04/2017 21:06

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

Plus De Blogs