13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 22:29

Et c'est reparti ! Quoi ? Encore ? Oui, je l'admets, les profs ont souvent des vacances, et j'ai pris la résolution de bouger à chacune d'entre elles. Pourquoi la Colombie ? Top 3 fausses raisons :

3) Pour goûter du bon café

2) Pour tester la cocaïne dans le pays adéquat

1) Pour essayer de rencontrer la petite sœur de Shakira

 

Maintenant, les trois vraies raisons

3) Je commence à devenir obsédé par le fait de découvrir tous les pays du monde, et j'avais jamais foutu un pied en Colombie

2) Parce qu'Olivia avait envie de bouger, et que la Colombie était dans son top 3

1) Parce que les gens m'ont conseillé deux pays en Amérique du Sud : la Bolivie et la Colombie. Et vu comment j'ai kiffé le premier... direction le second !

 

Arrivé à Bogota, je retrouve Olivia (une vieille pote avec des cheveux blancs) dans l'aéroport, d'où on repart directement, direction le côte Caraïbe ! C'est que la Colombie est grande comme la France, l'Espagne et le Portugal réunis ! Seulement deux semaines devant nous, il faut donc faire des choix. Je considère à ce propos que la période idéale pour un vrai pays, c'est à dire pas Monaco ou le Luxembourg, est d'un mois. C'est parfait pour s'imprégner de la culture, des coutumes locales, un peu de la langue, des tarifs, et pour voir l'essentiel des beautés sans se presser. Bon, si c'est la Chine, l'Inde ou les USA, faut compter le double minimum!

La Colombie : le parc national de Tayrona

Et nous voici à Santa Marta, la plus vieille ville de Colombie...et même d'Amérique du Sud ! Elle est fondée en 1525 par les Espagnols, où ils rencontrent des Amérindiens Tayronas (on va y revenir). Le centre-ville est mignon, sans être fou-fou non plus. La plage est à éviter par contre (c'est sale, c'est industriel, et l'atmosphère est particulière).

La Colombie : le parc national de Tayrona
La Colombie : le parc national de Tayrona
La Colombie : le parc national de Tayrona

De là, on part vers le parc national de Tayrona, du nom d'une grande civilisation amérindienne aujourd'hui presque totalement disparue (les Espagnols n'ont pas toujours eu beaucoup d'affection pour les Amérindiens). Nous effectuons une première randonnée en longeant la côte, aux côtés d'un petit groupe qui nous surprendra par son rythme rapide. De la nature à pleins poumons, des piverts, et une impression de Guyane pour moi, la mer des Caraïbes en plus. C'est un bon plus ! Justement, à Cabo San Juan, c'est la première baignade dans une eau digne d'un bain chaud. La baie est très jolie, et dire que c'est là qu'on dort ! En hamac qui plus est ! Une première pour Olivia, qui découvre à cette occasion la vigueur des moustiques locaux (capables de piquer les fesses à travers le hamac + les leggins ! Sacrées bestioles!). De mon côté, le bruit des vagues me berce et enchante mes rêves.

La Colombie : le parc national de Tayrona
La Colombie : le parc national de Tayrona
La Colombie : le parc national de Tayrona
La Colombie : le parc national de Tayrona

Le lendemain, sans les sacs à dos, direction les hauteurs et Pueblita (un petit village donc). La randonnée est plus compliquée, on utilise les mains pour grimper des pierres, mais ça vaut le coup ! La vue est magnifique sur la baie, et nous arrivons dans les ruines d'un ancien village amérindien, encore habité. Drôle de sensation devant ces habitations d'une grande simplicité. Bizarre tout de même d'être ici en « qualité » de touriste quand l'autre l'est en qualité de vivant ici et vaquant à ses occupations quotidiennes. La rencontre de deux mondes. C'est un peu ça l'Amérique du Sud.

La Colombie : le parc national de Tayrona

Après quelques baignades pour se remettre de ces 2h30 de marche, c'est le retour en bateau. L'occasion de voir la grandeur de ce parc quasiment inhabité, ses falaises découpées par la houle des vagues et le vent des Caraïbes. Le lieu est assez vert, témoignant des pluies qui sillonnent la région. Les cheveux dans le vent, entourés par 75 Colombiens autour de nous sur un petit rafiot. La vie est belle.

La Colombie : le parc national de Tayrona
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs