30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 17:03

Bon, j´écris pacifique dans le titre mais c´est un petit jeu de mots par rapport aux manifestations qui parcourent le pays à partir de ce moment là (j´y reviendrai !).

Chanaral, où ché q´c'est ? Petite carte du Chili pour ne pas vous perdre.

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

La ville ne casse pas 3 pattes à un canard, mais après quelques jours d´air sec dans le désert nous ne sommes pas mécontents de recevoir un peu de brise marine ! Cette ville nous sert de base pour le parc Pan de Azucar. Pas vraiment de ressemblance avec le pain de sucre brésilien, c´est un parc connu notamment pour ses manchots ! Sauf que lieu est... désert ! Facile, on est une dizaine en tout et pour tout dans un lieu de 430km2 ! Pas la saison, pas très connu à l´international, ça nous fait tout drôle après l'Atacama. Et si ça vous semble sympa, ça nous handicape : la sortie en bateau tombe à l´eau devant le prix prohibitif demandé (on est seulement 5 à être motivés). On ne perd pas trop au change car 2 retraités suisses semblent se prendre d´affection pour nous et décident de nous trimbaler sur les hauteurs du parc. On économise 3 heures de marche grâce à leur voiture et on pousse même plus loin encore en leur compagnie. Les décors sont splendides.

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

Le monsieur, à l´accent caricatural, m'évoque les difficultés de la retraite, notamment la solitude, quand sa femme parle des petits-enfants et des voyages réguliers qu´ils font. Là ils partent louer un van à Santiago et vont descendre jusqu'en Patagonie avec. Ma soeur les jalouse.... et s'énerve ensuite sur notre chauffeur de taxi ! Pourquoi donc ? C'est que l´on est allait en taxi au parc et nous avions convenu de repartir avec lui le soir. Sauf que les Suisses nous ont ramenés bien en avance, du coup on le prévient. Mais le bougre veut nous faire payer l'aller-retour ! Autant vous dire qu´une question d'argent avec une Révillon... il a perdu la négociation ! (après 20 minutes de débat tout de même !)

Pour les manchots c´est partie remise dans la Réserve Nationale d´Humbolt. Et avec eux, des lions de mer et des loutres, entre tous les oiseaux aux yeux rouges ou bleus ! On a même croisé un renard ! C´est Maxime le fan d´animaux qui se régale (moi c´est ma deuxième fois dans le mois, je suis déjà blasé ^^).

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

La ville de la Serena, à une centaine de kilomètres au sud, est notre nouveau quartier central. On s'y sent bien entre la plage et un joli centre-ville... certes les manifestations et le couvre-feu nous ont empêchés d´aller voir les étoiles, mais ça reste une ville que l'on recommande.

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

Pour Valparaiso, je suis un peu plus dubitatif. C´est la ville hippie du Chili, et j'avoue que je reste circonspect. Capitale du street art, elle serait très "instagramable", photogénique pour les anciens. Oui, ça l´est. 

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

J´avoue que le port m'a le plus fasciné, visible depuis les grosses collines surpeuplées de la ville. Les grues, les cargos, les conteneurs... je crois que je développe une passion pour ces lieux (je vais m´engager dans la marine marchande un jour !).

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

Hormis ça, pas grand chose de plus, si ce n´est une manif qui nous accompagne pour repartir vers Vina del Mar, la station balnéaire du pays. Du sable, un front de mer piéton.... c´est suffisant pour nous !

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique

L´air de rien, après 2 semaines, nous avons parcouru plus de 2000 kilomètres et traversé 5 des 12 régions du Chili. La suite ? En solo car certains doivent travailler pour la France (et on les remercie !). Et pour moi, ohhhhh. Ce sera encore plus Pacifique !

De Chanaral à Valparaiso, le Chili pacifique
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs