19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 19:25

P1020308Aller à Londres simplement pour la soirée, idée folle. Surtout que le club s'appelle la Fabric. Le genre de club qui ouvre à 23 heures et qui ferme à midi... Le genre de club où la queue commence devant la porte (jusque là logique) et qui continue encore et toujours. On tourne au coin de la rue, puis d'une deuxième rue. Tout un quartier de queue (hum hum) avec des espaces entre les portes des restaurants. Des vigiles partout dans le quartier dès fois que tu voudrais essayer de doubler (dommage Paolo !)
La fine équipe s'en va donc à 18H40, elle est en retard pour changer et prend le taxi pour ne pas manquer le bus. 2 heures plus tard, nous voici dans Londres à chercher ce fameux club. On a rencontré un dj dans le bus qui nous explique comment y aller. Bien sympa, il nous propose même d'aller où il joue, et nous offre des VIP. Mais nous sommes là pour la Fabric !
De gauche à droite : Paolo, Alicia, Sean, Tiphaine. Un Italien, une Espagnole, un Trinitéen, une Française.
Avant de rentrer, mes collègues descendent rapidement les bouteilles, Sean fait partager sa spécialité locale. Sur le coup je ne sens rien mais une fois dans le club ça fait mal. Drôle de sensation. Un peu tout démonté, je déambule dans la boîte, je visite, je me perds. Jusque 4 heures les choses se passent bien. Ensuite la fatigue fait son oeuvre, la techno commence à trop résonner dans mes oreilles... Luciano est le dj de la soirée, Paolo adore, moi je ne connais pas trop ! Les couples se forment, histoire franco-italienne. A 7 heures, on se retrouve pour quitter le club et rechercher notre bus. Avec la demi-heure de retard habituelle, on doit prendre un taxi, qui est en fait moins cher que le métro...
Retour à 11 heures dans l'appartement, c'est l'heure d'aller se coucher. Physiquement c'est un week-end qui risque de laisser des traces. Demain matin, cours à 9 heures, la côte est de 2 sur 4 que je ne me lève pas... ^^

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs