17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 13:25

J'avoue ne pas aller fréquemment au cinéma. 2 fois en 2013, c'est un chiffre plutôt limité pour quelqu'un qui se targue d'apprécier les films en tout genre. Question de budget pour être honnête. Alors c'est avec plaisir que j'ai découvert que Brussels Airlines avait fait évoluer son écran. La dernière fois, il y avait trois films, qui tournaient en boucle. Pas question de le lancer, il fallait donc changer de chaîne au bon moment. Maintenant, on a le droit à un écran tactile et à un nombre de films intéressants : une quinzaine. Mais attention ce sont des films récents, de 2013 !

Kinshasa-Kids.jpgMarc-Henri Wajnberg, Kinshasa Kids (2013) : 15/20.

Des enfants de Kinshasa rejetés dans la rue pour cause de sorcellerie... misère, violence, vol, corruption et, heureusement, un peu de musique. Témoignage cru de la vie en RDC, qui tend à nous faire réaliser à quel point la vie peut-être facile en France. Bon drame en mode documentaire.

 

Ruben Fleischer, Gangster Squad (2013) : 11,5/20. Avec Sean Penn, Josh Brolin, Ryan Gosling et Emma Stone.
Gangster-Squad-Sean-Penn-Ryan-Gosling-Emma-Watson.jpgUn thriller sur la pègre à Los Angeles à la fin de la décennie 1940. Mickey Cohen contrôle et corrompt la ville. Il tente d'élargir son pouvoir mais quelques policiers en mission vont tenter de l'empêcher, en abusant des mêmes méthodes.
Film sans grande surprise, limite décevant quand on voit le casting proposé. Sean Penn n'est d'ailleurs pas très bon (c'est bien la première fois que je vois Sean Penn ainsi!). Et la comparaison avec des d'autres films sur le même thème fait mal...

 

Sam Raimi, Le monde fantastique d'Oz (2013) : 9/20.

Je me suis forcé, malgré le genre bien précisé dans le titre. Un magicien, jusque là, tout est normal. Il vit dans un monde tout à fait normal. Et puis il se retrouve dans un ballon emporté dans le centre d'un ouragan. Jusque là, tout allait bien. S'en suit un autre monde, le sien, où des gentilles et des méchantes sorcières se combattent. Je passe le singe volant et la poupée de porcelaine. A la fin tout le monde est content, et on ne sait même plus pourquoi on a eu un monde normal au départ.
Quand on voit les moyens déployés pour ce film (studio Disney), on ne peut s'empêcher d'être déçu. Un film qui n'est clairement pas fait pour moi.
Le-monde-fantastique-d-Oz.jpgProchain récit cinéma au vol retour ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs