23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 13:32

Stade

FC Barcelone vs. Borussia Mönchengladbach
FC Barcelone vs. Borussia Mönchengladbach

Barcelone. Camp Nou : 99 354 sièges. Une arène, datant de 1957. Les sièges avec des couleurs blaugrana. Impressionnant. Pas de toit, c’est l’avantage d’être en Espagne.

FC Barcelone vs. Borussia Mönchengladbach
FC Barcelone vs. Borussia Mönchengladbach

Mönchengladbach. Borussia Park 54 057 sièges. Il date de 2004, et pourtant… il est mal terminé. Des gros tubes sont apparents à l’extérieur, et le gris est ultra-présent. Dommage, car l'intérieur n'est pas trop mal.

Barcelone 1 – 0 Mönchengladbach

 

Ambiance

Barcelone. Un stade de 99 000 places et un kop de… 500 personnes, à tout casser ! Forcément, ça fait tache ! Certes, j’ai l’habitude des grosses ambiances (Lens, Paris), mais même un supporter monégasque se rendrait compte de la supercherie ! Nous sommes dans un  stade de spectateurs, pas de supporters.

Mönchengladbach. Le kop, qui remplit tout le bas de la latérale, est devant nous, les supporters du RB Leipzig à côté. Et l’avant match promet ! L’entrée des joueurs est spectaculaire, ça chante, ça saute. Et puis… plus rien pendant 19 minutes du côté des supporters de Mönchengladbach. Les fans de Leipzig s’en donnent à cœur joie ! On ne comprend pas trop….jusqu’à ce qu’un décompte arrive à la 18ème minute et 50 secondes. 10 – 9 – 8…0 ! Et tout le monde, debout, se met à chanter. Le club a été fondé en 1900, et les supporters, en protestation (contre Red Bull ?), ont décidé de se taire jusqu’à la 19ème ! Qu’importe, le reste du match est très sympa, des chants, des sauts, et une belle ambiance, dans les deux camps.

Barcelone 1 – 1 Mönchengladbach

 

Football

Barcelone. Messi. Neymar. Si tu es fan de foot, tu comprends déjà. Devant nous, ce sont parmi les plus grands joueurs du monde. Le Brésilien impressionne par sa vitesse d’exécution (notamment les dribbles). Messi et son plat du pied font forcément rêver. La victoire est facile, 3-0 contre Bilbao. Enfin, le score laisse penser que c’était facile. En vérité, Bilbao a au moins dix coups à jouer, et Barcelone peut repartir avec une valise. Quelques mauvaises passes, et un niveau défensif qui fait peur (c’était avant le match contre Paris !). Ça joue par à coups, et la fin du match est sans suspense.

Mönchengladbach. Ce serait mentir que de dire que nous connaissions les joueurs de Mönchengladbach ou de Leipzig ! Thorgan Hazard, à la rigueur. Le reste, c’est du made in Bundesliga, et il faut bien admettre que l’on ne regarde pas assez ce championnat. Moins médiatisé ? Sans doute. Et c’est dommage. Parce que je suis sur le cul quand je vois le niveau technique. Ça joue vite, c'est précis, ça va vers l’avant. 90 minutes de régalade. Je pense qu’il y a eu au moins trente transversales, et elles ont toutes fini dans les pieds. Impressionnant. On comprend pourquoi on se fait déchirer à chaque fois en Europa League. Le score final est 2-1 pour Leipzig, avec un bon suspense. 

Barcelone 1 - 2 Mönchengladbach 

Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et, à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne.

FC Barcelone vs. Borussia Mönchengladbach
Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs