6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 15:07

Deux semaines. J'ai pourtant l'impression que ça fait deux mois, tellement ces jours-là me paraissent loin. D'ordinaire, j'écris mes articles le lendemain, ou le surlendemain : les sensations sont encore là, les petits détails, les anecdotes. Deux semaines plus tard, les souvenirs sont déjà plus flous. Imaginez dans un an ! Heureusement les photos sont là.

Chitwan, oiseaux, crocos et rhino

Le parc national de Chitwan est le plus vieux parc népalais. Plusieurs possibilités s'offrent à moi : une demi-journée de marche avec deux guides (c'est obligatoire), je peux ajouter une demi-journée en jeep. Il y a également 3 jours de marche, avec nuit dans le parc. C'est l'idéal si vous voulez voir des tigres du Bengale (mais ça ne garantit rien, le fauve étant très cachottier). Personnellement, je sors de 8 jours avec un guide dans les Annapurna, donc je n'ai pas l'envie de repartir pour 3 jours. Le jeep n'étant pas tout à fait mon dada, je pars sur la seule demi-journée. C'est risqué, surtout que j'ai un impératif : je veux voir un rhinocéros ! 

Nous partons au petit matin, à 6h, afin d'éviter au maximum les grosses chaleurs de la journée (on s'approche des 40 degrés ces jours-ci...). Afin d'éviter les piqûres ou les griffures, les guides me demandent de mettre un pantalon et un T-Shirt à longues manches, que je n'ai pas. Je me retrouve avec un pull... content, surtout quand il fait très chaud !

De mon hôtel, à Sauraha, le parc est au bout de la rue. Encore faut-il traverser le petite rivière, peu profonde. Je m'imagine le faire à pied, mais nous prenons une petite barque... Décision de bon sens, car des crocodiles nous font face dès le départ ! La petite croisière me permet aussi d'admirer quelques volatiles.

Chitwan, oiseaux, crocos et rhino
Chitwan, oiseaux, crocos et rhino

Nous débarquons. 30 secondes plus tard, que voyons-nous ? Un rhino ! Coup de chance du siècle ! Le mammifère est tranquillement dans l'eau, mangeant des algues. Parfait pour l'admirer et prendre quelques photos. 1m80, 1,5 tonne minimum, un beau bébé ! Et dire qu'il est capable de courir à plus de 50 km/h ! A noter que j'ai croisé des Françaises qui, elles, au détour d'un arbre, avaient rencontré un rhino : leurs guides se sont retournés en criant "RUN !" (c'est ça de faire un parc à pied ! Apparemment, en cas de rencontre avec un tigre, il ne faut pas bouger et le regarder dans les yeux, plus facile à dire qu'à faire !)

Chitwan, oiseaux, crocos et rhino
Chitwan, oiseaux, crocos et rhino

Nous poursuivons dès lors notre marche sans grande pression. J'ai rangé l'appareil, et je ne le ressors que lorsqu'un animal reste très longtemps devant moi (histoire de profiter de l'instant plutôt que de le vivre à travers mon écran !). De ce fait, pas d'image de l'éléphant sauvage (?) ou des faons, très peureux. Seul un gros varan prend la pose, insistant, je pense, pour que je le prenne en photo.

Chitwan, oiseaux, crocos et rhino
Chitwan, oiseaux, crocos et rhino

Le parc est chouette, encore vert, avec de la forêt mais aussi des hautes herbes. De ce fait, la matinée passe très vite, sans que je souffre fondamentalement de la chaleur. Il y a un réel plaisir de traquer à pied tous les animaux, sans savoir où ils se cachent, et avec une part de risque. Nous sommes à la fois chasseurs et chassés, nous épions et nous sommes sans doute épiés.

Chitwan, oiseaux, crocos et rhino
Chitwan, oiseaux, crocos et rhino

Le Népal est vraiment le pays où je me sens au plus près de la nature. Si c'est ce que vous aimez, je vous le conseille au plus vite ! Par contre, si vous aimez aussi un petit peu de confort, notamment pour les transports, attendez une à deux années, histoire que les routes en travaux (c'est à dire toutes les routes !) soient terminées.
 

Allez, direction Katmandou, j'ai encore 2-3 histoires à vous raconter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Phileas Frog - dans Nepal
commenter cet article

commentaires

Plus De Blogs