14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 12:21

Jack Kerouac m'a fait rêver. Sur la route des Etats-Unis, je m'y voyais. Et puis, la réalité.

Pour traverser les Etats-Unis, il y a plusieurs solutions :

- Acheter une voiture. Problèmes : lorsque l'on est étranger, il est très difficile de faire enregistrer son véhicule. Il faut disposer d'un permis international. Il faut assurer son véhicule. Il faut trouver le bon rapport qualité/prix et ne pas risquer de se retrouver bloqué au milieu du périple, surtout si on a un avion à prendre. L'épisode dit "des Australiens" a achevé de nous convaincre.

- Louer une voiture. Problèmes : le prix de location est élevé (minimum de 1000$), il ne comprend pas l'assurance. Justement l'assurance offerte par le loueur coûtait la modique somme de 700$. Possibilité d'assurer son véhicule autrement mais les autres assurances multiplient les difficultés si vous êtes étranger et ne peuvent jamais vous assurer complétement (votre véhicule ne sera pas assuré d'où l'inintérêt). Permis de conduire international. Taxe si vous avez moins de 25 ans, 25$ par jour de location !

- Faire du stop. Impossible l'hiver. Possible l'été, si vous disposez de beaucoup de temps.

- Le train. Voir Amtrak. 30 jours = 579$. L'offre peut paraître très intéressante, sauf qu'elle n'inclut que 12 étapes. Ainsi, si pour faire New York-La Nouvelle Orléans vous devez changer deux fois de train, ce trajet vous consomme 3 étapes et dure ... 30 heures ! Le réseau est peu développé comparé à l'Europe. Sympa si vous souhaitez simplement faire quelques grandes étapes de la côte est ou ouest.

- Le bus. Assez cher sauf si on s'y prend à l'avance. Le même souci qu'avec le train, facile de se déplacer entre les grandes villes de la côte est ou ouest mais plus difficile si vous souhaitez entrer dans les terres.

 

Bilan personnel : nous avons appris les problèmes d'assurances la veille de notre départ, alors que notre assureur nous assurait (sic !) qu'il n'y aurait pas de problème. Notre voiture de location n'était pas assurée et la première dame refusa, à raison, de louer la voiture dans ces conditions.

Second bilan : je suis à Tilques (mais c'est une autre histoire).

Troisième bilan : la traversée des Etats-Unis se fera en stop, un de ces prochains étés. Des volontaires ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Révillon 15/12/2010 13:44



Surprise de te savoir à Tilques et, déçue que ton périple se termine ainsi.....ce n'est que partie remise!!! LOT DE CONSOLATION : Tu seras parmi nous à Noel !PS: C'est avec plaisir que je lisais
tes articles.Christine



ah 14/12/2010 18:17



déception !



Kévin T ou Thuilliez K. (Chut, je suis anonyme!) 14/12/2010 16:05



Hello, mon cher. Un petit message pour te saluer bien bas, toi et ta compagne, et pour te féliciter pour ce carnet de voyage que je suis avec délectation!



Plus De Blogs