30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 11:56

Ovide est essentiellement connu de nos jours pour ses métamorphoses, qu'une majorité de littéraire a du lire au cours du cursus. Mais lorsque j'ai vu le titre de cette œuvre je ne pouvais qu'être tenté : l'Art d'aimer.

 

Ce livre est parue autour de l’an 1, c’est pour vous dire les vieilles recettes ! Mais dans les faits, les choses ont peu évolué malgré l’explosion des technologies et de la modernité. Dès le début de l'ouvrage je me suis accroché aux leçons d'Ovide qui s'autoproclame maître et qui explique que l'amour est un enfant rebelle et difficile à dompter. Au fur et à mesure de ma lecture j’ai retenu les conseils donnés, parfois des bons, parfois des mauvais. Et je me suis mis à réfléchir de plus en plus à ce qu’est l’amour.

 

De nos jours, qui ne parle pas d’amour, qui ne cherche pas l’amour ? C’est le but recherché de beaucoup d’entre-nous, c’est la principale passerelle d’accès au bonheur. Ovide découpe l’amour en trois étapes : la recherche de la bonne personne, la séduction de cette personne et l’amour dans la longue durée avec cette personne. La dernière épreuve est pour lui la plus difficile : Car s’il est glorieux de faire des conquêtes, il ne l’est pas moins de les conserver : l’un est souvent l’ouvrage du hasard, l’autre est le comble de l’art.

 

ovide.jpg

Ce livre n’est pas à la portée de tous. Histoire de Rome, mythologie, il faut parfois s’accrocher dans les récits épiques que nous faits l’auteur d’une bataille contre les Parthes ou des récits d’Hercule. Mais l’historien que je suis a sans doute apprécié un peu plus encore.

 

Ovide est loin d’être modeste, il conclut son premier ouvrage de cette façon : Et qu’à chacune de vos douces victoires, vous inscriviez sur vos trophées : OVIDE FUT MON MAITRE. Oui, un peu mégalomane ce Monsieur.

 

Après avoir donné des conseils aux hommes, il en donne aux filles pendant un chapitre. Puis son dernier ouvrage est « L’art de ne plus aimer ». Je ne l’ai pas lu et j’espère ne jamais avoir à le lire. Néanmoins si des amis sont intéressés, lisez les conseils de notre vieil Ovide sur le sujet !

 

Les rumeurs expliquent qu’à la suite de cette ouvrage, Ovide fut exilé en raison des propos trop libertin que contient le livre. Bref, un livre sans conteste des plus intéressants que j’ai lu récemment, et qui reste toujours d’une très grande actualité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Plus De Blogs