1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:03

Manhattan (1979) : 13,5/20. Avec Woody Allen, Diane Keaton et Meryl Streep.

Une ode à New York où Woody Allen, scénariste de télévision, semble perdu entre différentes femmes. Son ex-femme qui publie un livre sur leur relation, une jeune étudiante de 17 ans, la maîtresse de son meilleur ami dont il tombe amoureux. Un subtil mélange qui reprend les thèmes chers au réalisateur écrivain.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:02

Cassandra’s Dream (2007) : 13,5/20. Titre français : Le rêve de Cassandre. Avec Ewan McGregor et Colin Farrell.

Deux frères vivent au-dessus de leurs moyens. N’ayant plus de solution, ils se tournent à nouveau vers leur oncle, richissime. Celui-ci a cependant un service à leur demander, le meurtre d’un témoin gênant. Les deux réagissent très différemment à cette proposition. Un bon film et un très bon Colin Farrell, un peu dans la même peau que dans Bons Baisers de Bruges.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:01

The Purple Rose of Cairo (1985) : 13/20. Titre français : La rose pourpre du Caire. Avec Mia Farrow et Jeff Daniels. 

Drôle d’histoire que celle d’une serveuse amoureuse d’un personnage de film qui sort de l’écran pour la rejoindre. J’y suis entré à moitié. Les scènes à l’intérieur du film entre les acteurs patientant pour le retour de l’acteur manquant sont assez sympas. 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:01

Deconstructing Harry (1997) : 15/20. Titre français : Harry dans tous ses états. Avec Woody Allen…

Une comédie souvent très fine, mettant en scène un écrivain et les histoires qu’il écrit se mélangeant à l’intrigue. La scène du mort dans la voiture me fit vite penser à Little Miss Sunshine.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:00

Hannah and her Sisters (1986) : 14/20. Titre français : Hannah et ses sœurs. Avec Woody Allen et Mia Farrow.

Film de et avec Woody Allen. Histoire un peu étrange d'un Woody Allen attiré par la sœur de son ex, alors qu'il est en couple. Très Woody Allen.

Deuxième visionnage, trois années plus tard. Beaucoup de réflexions intéressantes sur la vie, la mort, l’amour. J’aime beaucoup le personnage interprété par Woody Allen, un peu moins celui joué par Michael Caine. 3 oscars.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 16:00

Annie Hall (1977) : 14/20. Avec Woody Allen et Diane Keaton.

Oscar du meilleur film en 1977 pour un Woody Allen très angoissé, se posant des questions existentielles, qui fait un film sur sa propre vie et son divorce avec Diane Keaton, sa muse, vainqueur de l’oscar de la meilleur actrice pour son rôle.Le tournant de sa carrière.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 15:59

Roman Holiday (1953) : 14,5 (titre français : Vacances romaines) 

 

C’est le film qui a fait découvrir au monde entier Audrey Hepburn. Son premier grand rôle, le seul qui lui vaudra l’Oscar de la meilleure actrice (ainsi que le BAFTA et le Golden Globe). Sans surprise l’histoire se déroule à Rome, où la princesse Ann (Hepburn) poursuit sa tournée européenne. Fatiguée du protocole, elle décide de s’enfuir après avoir ingurgité un sédatif prescrit pour son médecin. Endormie devant le Colisée, elle est remarquée par Joe Bradley (Gregory Peck), journaliste. Le lendemain, elle est reconnue par son hôte, qui décide de l’emmener visiter la ville (en Vespa !). L’histoire d’un amour impossible. William Wyler tient son chef d’œuvre, Audrey Hepburn sa carrière. Bonne comédie, notamment la scène de la bagarre sur la piste de danse.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 15:58

William Wyler, Ben-Hur (1959) : 14,5/20. Avec Charlton Heston.

 

Une énorme fresque de trois heures trente sur la vie de Ben Hur, prince de Judée, du temps de l'empire romain. Son amitié avec le nouveau consul, sa descente aux enfers, jusqu'au galère. La scène du combat naval. Sa remontée vers les sommets, sa vengeance. La scène de la course de chevaux (78 jours de tournage!). Et le tout sur fond de religiosité, à travers les scènes du Christ. Ses débuts, sa crucifixion. La vallée des lépreux, Ponce-Pilate... Un film complet, une énorme fresque à la David Lean qui m'a porté à travers le temps.

 

Récompensés par 11 oscars (record!), dont celui de meilleur film.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 15:58

William Wellman, Les ailes (titre original : Wings) (1927) : 15/20. Avec Clara Bow, Charles Buddy Rogers et Richard Arlen.

Belle surprise ! Un film très ancien, en noir et blanc, muet, de plus de deux heures, et pourtant passionnant ! Jack et David, ennemis dans leurs villages, rejoignent l'Air Force pour combattre l'Allemagne au cours de la Première Guerre Mondiale. S'en suit une magnifique histoire d'amitié.
Le scénario est passionnant, jusqu'au bout, avec un véritable suspense. Le muet ne se fait guère ressentir, le rythme est très rapide. A noter la présence de Gary Cooper.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2004 6 01 /05 /mai /2004 15:57

Le monde selon Bush. Un documentaire datant de 2004 (forcément incomplet) sur Mister President, la guerre en Irak, son administration. Documentaire à charge, il faut le dire, qui tente d'expliquer comment notre marionnette des faucons gouverne depuis 2000. Certains passages m'ont choqué en tant qu'historien (notamment le rôle du lobby juif pour l'attaque de l'Irak). 11/20

Partager cet article
Repost0

Plus De Blogs